Leonidas World


Une fac qui accueille de jeunes étudiants et étudiantes qui ont tous en commun leurs pouvoirs surnaturels ! Les cours sont plus ou moins bien tenus, vus les élèves que les classes peuvent contenir.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Souvenirs d'aventures et cicatrices de guerres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: Souvenirs d'aventures et cicatrices de guerres. Lun 30 Mar - 3:05

[HRP : Sujet réservé aux aventures hors-forum de Shadow Maso et Hell Mina.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: L'arrivée à l'AGS, la punition à la bibliothèque. Lun 30 Mar - 5:28

- Dit-moi Shadow, tu m'as toujours pas expliqué, comment tu as fais pour te retrouver à l'AGS ?

- Euh ... attends, c'est arrivé comment déjà ... ça fait un petit moment déjà que je suis arrivé pour la première fois ... ah si, je me souviens.

Pour moi ça doit remonter à plusieurs mois, mais c'est pas une valeur fiable maintenant ... t'inquiète pas tu comprendras plus tard. Bref, j’étais allé refaire le plein de mon stock d'or à la Mine Herale, et juste après l'avoir déposé à la banque d'Amakna, je me suis fait aspirer dans un portail éliatrope. Quand j'en suis sorti, j'ai réussi à pas vomir d'ailleurs, je me suis retrouvé dans la chambre de Murasaki. Je vois la main de Mina bouger lentement vers son épée. Mais elle a pas fait exprès, Faëire a mal contrôlé le tout et je me suis fait emporter sans qu'elle le sache ... Sa main fini par lâcher la Razielle après un court moment de reflexion.

Après ça, me rappelle plus trop comment ça s'est passé précisément, mais je suis sorti de sa chambre et je me suis retrouvé au réfectoire. J'ai prit un plateau et me suit fait servir, je sais plus comment j'ai fait pour passer sans carte de cantine mais Mahou m'as rien dit. C'est alors que j'ai commis ma première erreur dans cette école ... m’asseoir à la table de Coralie !

Bon, j’exagère, mais c'est quand même par sa faute que j'ai dut la suivre pour sa punition ... Bref, je me suis donc assis à la table de Coralie où se trouvait aussi un drôle de ninja dénommé John Doe, et un samourai qui s'appelait ... attends ... mais il m'as jamais donné son nom celui là ... MAIS QUEL ENFFFFF ...

- Framboise ?

- Merci, je l'avais sur le bout de la langue. Donc, John m'as expliqué que je devrait aller voir Olympe car elle pourrait m'expliquer où je suis, chose que je suis allé faire. C'est à ce moment la que je me suis inscrit pour la première fois. C'est pour ça qu'on avait déjà notre chambre et nos cartes avant que je repasse voir Olympe il y a quelques temps. Ensuite, j'ai retrouvé John devant le dortoir des filles ... Mina sert le poing. ... pour retrouver Coralie et le Samouraï ... Mina continue de me regarder avec un regard meurtrier pendant quelques secondes avant de redevenir normale.

Du coup, on a accompagné Coralie dans sa punition à la bibliothèque. On est descendu à je-sais-pas-quel-étage, dans une salle qui ressemblait plus à une forêt qu'autre chose. Coralie devait ranger les bouquins dans les étagère de cet étage, et alors qu'on était en bonne voie John a ramassé un livre sur la tête d'un golem en ruine et à commencé à le lire. C'est à ce moment là que Coralie s'est transformé en une créature malfaisante, on aurait dit un Shushu ... Bon, on as essayé de la résonner en lui tapant dessus, mais au final elle est redevenue normale quand le bouquin que lisait John s'est embrasé tout seul. Elle se souvient pas de sa transformation et c'est tant mieux. On as fini de ranger la bibliothèque et on est finalement remonté. Bon je passe le reste de la journée qui se résume à m'installer dans cette chambre.

- Ok ... elle est bizarre ton histoire quand même, on m'avait dit que Coralie t'avait rencontré pour la première fois lors de sa punition au Sanctuaire. Et je comprends toujours pas cette histoire de première inscription ... Mais si je comprends bien, tu es quand même rester un petit moment ici avant que j'arrive ... pourquoi tu es pas venu me chercher plus tôt ?

- Le Sanctuaire, c'est une autre histoire, je te la raconterais plus tard et à ce moment la tu devrait comprendre ce que tu n'as pas compris maintenant. Par contre, c'est pas l'envie qui me manquait de venir te chercher, mais Murasaki était incapable de ré-ouvrir un portail sur le monde des Douze, et la seule autre personne qui en etait capable c'est PBBPT.

- PBBPT ? C'est quoi ça ?

- Désolé, un vieux surnom que j'ai donné à Léonidas la première fois que j'en ai entendu parler. John m'avait dit qu'il était plus dangereux qu'un boss de Donjon niveau 200 et qu'il valait mieux pas l'approcher ...

- Ah ... et du coup ça veux dire quoi ?

- Papa Big Boss Pas Touche. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: Mission : La Planète des Plantes. Ven 3 Avr - 2:33

- Dès ton arrivée dans cette école tu as commencé à traîner avec Coralie. J'ai vraiment l'impression que tu veux pas te séparer d'elle toi ... Dit Mina, assise sur le lit, me tournant le dos. Elle me refait une crise de jalousie, à chaque fois ça me fait craquer.

- Arrête de te faire des idées Mimine, j'ai beaucoup visité le campus après être arrivé et Coralie ne m'accompagnait pas. Je suis même allé sur une autre planète.
C'est Léonidas qui m'avait envoyé en mission sur cette planète, je sais pas pourquoi moi mais je devais être la première personne qu'il avait croisé ce jour là.

On m'avait demandé de venir en aide aux habitants de cette planète au nom de l'AGS. Les habitants avaient pour la plupart des pouvoirs et j'allais rejoindre deux de ces habitants pour évacuer les derniers rescapés. La planète était envahie par une plante qui la dévorait petit à petit, elle avait déjà recouvert la moitié de la surface.

Quand je suis arrivé sur une station en orbite, j'ai rencontré les deux autres membre du groupe : un gars qui pratiquait la magie, et une cervelle de Iop. Mina se retourna et me lança un regard foudroyant qui me glaça le sang. Euh pardon, je voulais dire un Sayan ... eh eh eh ...

- Je préfère ça.

- Bref, après avoir fait leur rencontre, nous sommes déposés à la surface de la planète. Les survivants sont sensés se trouver à plusieurs kilomètre de notre point atterrissage. Et à peine on a posé le pied sur le sol que le mage a fait partir notre monture et les vivres qui étaient dessus à la triple accélération ... sans nous.

Du coup on as marché ... marché ... marché ... et c'est surement à cause du soleil qui nous tapais sur le crâne mais je crois me souvenir qu'on avait tapé la discute avec un corbeau bizarre qui voulait boulotter le mage. Le Sayan a bien essayé de voler mais soit il décollait pas du sol, soit il décollait trop du sol ...

Par contre une nuit, et du coup le soleil y est pour rien, on a rencontré un Dodo bizarre qui parlait. Il parlait lentement et avançait en dandinant de la croupe en rythme. Le sayan et moi on été crevés, du coup on est aller dormir dans le havre-sac pendant que le mage le portais en continuant la route. Au petit matin, le dodo avait disparu mais on était arrivé au camp des survivants, et notre monture était la aussi.

Ils étaient tous étranges, ils avaient l'air ailleurs. Le sergent qui avait prit la tête du groupe est venu nous voir, puis après discussion il prit toutes les rations de survie qui étaient sur la monture et les jeta au feu. Il nous expliqua qu'elles étaient empoisonnées car les gens sur la stations veulent qu'ils meurent. On avait du mal à le croire, jusqu'à ce qu'un enfant à qui le mage avait donné une de ces rations juste avant qu'elles ne brûlent ne meurt.

Déjà qu'il se senti mal sur le coup, il le fut encore plus lorsqu'il apprit que ce gamin était le fils du Sergent. Pour essayer de réparer ça il commença à jeter pleins de sorts pour tenter de faire revenir le gamin. Et bout de quelques essais il se releva ... avant de se transformer en dodo.

Mais bon ce fut plus bizarre quand le dodo nous demanda ou se trouvaient son papa et sa maman. Je te dit pas la gueule qu'à tiré le mage et comment il a essayé pendant plusieurs minutes de trouver les mots pour expliquer la situation au Sergent.

Et bah moi ... bah je sais pas pourquoi ... j'ai eu une soudaine impulsion Goultrollesque, et au moment ou il montrait le dodo du doigt pour lui expliquer, je me suis approché du sergent et lui ai dit : "Mazel tov, c'est un dodo !"

Mina n'eu qu'une seule réaction en m'écoutant. Et à coté de nous, dans la cheminée, la flammèche Feu qui nous sert de feu nous regardait d'un air désespéré.

- C'est pas gagné gagné ...

- Roh, tait toi Calcifeu. Bon, le Sergent m'as mit une droite mais je savais que j'allait me la prendre. Après ça, le Sayan à découvert que la balise de localisation qui devait servir à nous rapatrier était en fait une bombe et il l'avait désamorcée à poings nus. Et au bout d'un moment, le dodo nous à demandé de le suivre dans les sous-sols du camp.

On y a trouvé une étrange pyramide, avec une entrée sur le coté. A peine avons nous pénétré à l’intérieur que l'entrée s'est refermée derrière nous, et on entendit le dodo se faire tuer juste dehors. On pouvais qu'avancer, et au bout d'un moment une voix étrange est venue nous parler. On a vite compris que c’était cette plante qui nous parlait, et qu'elle s'attaquait à cette planète car elle se nourrissait d'être avec des pouvoirs. Elle expliqua aussi que les survivants lui obéissaient désormais et qu'ils étaient là pour attirer plus de gens.

Ça expliquais leur attitude bizarre, mais d'un seul coup une pierre gigantesque se mit à traverser le couloir en notre direction, prête à nous écraser. Et alors qu'on allait se faire ratatiner après c'être fait coincer dans un coin, un portail est apparu devant nous et on s'est fait aspirer dedans avant de se retrouver à l'infirmerie de l'école en compagnie de Faust et de Léonidas.

On a expliqué la situation à Léonidas, et après ... bah je me souviens juste que Faust nous à prit du sang pour faire des analyses ...

- Eh bien, je sais pas comment tu fais pour fourrer ton nom dans toutes ces histoires bizarres ...

- Tu as même pas idée ... Mais quand même se pauvre dodo-gamin, il aura eu une vie courte mais très réanimée ...

- Par contre même si il n'y avait pas Coralie, il y avait quand même un Sayan avec toi. Ecaflip aime faire jouer le hasard.

- Que veux tu, j'ai l'impression que j'attire touts les hommes et toutes les femmes ayant de longues queues velues dans les environs.

D'un seul coup, le visage de Mina changeât de couleur rien qu'en ayant l'image en tête, la faisant ressembler à une magnifique rose démoniaque. Il m'en faut pas plus pour lui sauter dessus et la noyer de câlins.

- Et bah c'est pas gagné gagné ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: Retour dans le temps, la punition au Sanctuaire. Mer 8 Avr - 19:06

- J'ai beau y réfléchir, je comprends toujours pas cette histoire de première inscription. Et tout ce que tu m'as raconté j'en avais jamais entendu parler, cette punition à la bibliothèque et cette mission sur une autre planète.

- Bon, je vais t'expliquer alors. C'est normal que tu n'aies jamais entendu ces histoires avant, car elles n'ont en théorie jamais eu lieu.

- HEIN ??? Attends je suis perdue là ... tout ce que tu m'as raconté tu l'as inventé ?

- Non, tout s'est bien passé je n'ai rien inventé. Mais ces événements font maintenant partis d'une autre trame temporelle.

- Euh ... attends ... du coup ça veut dire que ... non ... oh ma tête. *Mina se gratte le front en réfléchissant, j'aurai presque l'impression de voir de la fumée en sortir.* Tu peux pas faire des phrases simples ?

- Autant tout te raconter, car ça s'est passé justement pendant la punition du Sanctuaire dont on avait parlé.

J’étais tranquillement en train de rentrer au dortoir, quand d'un seul coup une lumière blanche m'a enveloppée. Quand elle s'est dissipée j’étais aux pieds d'un grand escalier avec en haut une sorte de temple, et à côté de moi quatre personnes : Coralie, une jeune fille, un jeune garçon à l'air bizarre et une femme en cape noire.

- Alors, si je me rappelle bien ce qu'on m'a dit, la jeune fille ça devait être Orion la vampire, le jeune garçon c’était le prof bizarre Kamichi Kamigane, et la femme ... on m'a pas dit son nom ,mais il parait que cet élève est retournée chez elle depuis.

- Exactement, je crois qu'elle a dit qu'elle était une "Sith" ou je sais plus quoi. Bref, j'ai essayé de comprendre où j’étais et pourquoi je m’étais retrouvé ici, ils m'ont alors expliqué qu'on était au Sanctuaire et qu'eux étaient là pour une punition de Coralie.

- Pour pas changer.

- A chaque fois qu'il y a une catastrophe elle est dans le coin bizarrement ... mais passons. Ils savaient pas comment j'avais fait pour me retrouver ici, mais la seule sortie se trouvait au sommet. C'est après m'avoir expliqué tout ça que l'on s'est finalement présentés, et Coralie avait l'air de ne pas me connaitre. Elle ignorait qui j’étais et ne se souvenait pas de notre rencontre précédente. Je savais que quelque chose avait changé, mais j'arrivais pas à savoir quoi. J'ai fait comme si de rien n’était et on a commencé ...

- Attends attends attends ... tu as pas essayé de comprendre ou de lui faire se rappeler ?

- J'avais le sentiment que j'aurai des réponses au sommet, et j'ai pas voulu la brusquer, une cervelle de Iop aussi fragile aurait pas supportée l'explication. *Mina devient rouge, avant de me mettre un coup de poing sur le dessus du crâne.* Aouch ... pourquoi est-ce que tu m'as ... *Mon regard croisa le sien, empli d'une colère qui grandissait. Les yeux dans les yeux, aucun de nous deux ne dît mot ou ne bougeât pendant plusieurs secondes.* J'ai compris ... je vais essayer d’arrêter avec les "cervelle de Iop". *Son regard revient peu à peu à la normale, puis elle commence à se déplacer pour s’asseoir à côté de moi et poser sa tête sur mon épaule.*

- Continue ton histoire s'il te plait.

- ... Je disais donc, on a commencé à grimper les marches vers le temple plus haut. Sur le chemin ils m'ont expliqué que la punition était de faire la poussière dans le sanctuaire et de nettoyer la statue qui se trouve au bout de la route. Une fois arrivé au temple, j'aperçus au milieu de la salle une armure en forme de Crabe dorée qui nous regardait. Alors qu'on essaya de traverser sans trop le déranger, Orion et moi nous sommes retrouvés piégés dans une zone complètement noire, et alors que je cherchais une voie de sortie Orion s'est transformée en monstre de cinq mètres de haut qui a commencé à me poursuivre pour me dévorer.

Après avoir couru quelques instants, je vis une sortie un peu plus loin. Je suis sauté dedans et suis revenu dans le temple où nous attendais Coralie et Kamichi, mais Orion a fait de même. Elle a commencé à attaquer toutes les personnes qui se trouvaient là, au moment où elle allait bouffer le prof j'ai pris mon Dofus Émeraude pour l'utiliser. J'ai senti Dark Vlad se réveiller en moi, et d'un seul coup elle est redevenue normale, s'est mise en boule et a commencé à dire "Désolé papa.".

Vlad et moi on a rien compris, mais du moment qu'elle s’était calmée on allait pas se plaindre. On a continué à avancer, car il y avait encore des escaliers et des temples avant d'atteindre le bout. Bon, de mémoire on a croisé un mec dans une armure dorée en forme de lion qui mangeait des pommes, une armure vide qui s'est mise à bouger toute seule et à attaquer la Sith et un mur de glace intelligent. A la fin on est arrivés dans un temple avec une statue de femme recouverte de poussière, on l'a nettoyée, et une fois sortit de ce temple on avait atteint le bout.

La même statue en plus grande se trouvait devant nous  et à sa base un jeune garçon que je n'avais jamais vu. Il nous remercia pour le boulot que nous avons fait, et j'en ai profité pour lui demander où j'étais précisément. Il m'expliqua qu'on était au sommet d'un sanctuaire divin, et c'est surement dut à ce lieu sacré que j'ai senti que l'Horloge de Xelor avait changé de date. Si Coralie ne se souvenait plus de moi c'est parce que j'avais remonté le temps de plusieurs semaines, et on ne s’était donc jamais rencontrés à la cafétéria. Maintenant que j'avais compris ce qu'il s’était passé, je ne pouvais pas y changer grand-chose.

On est revenus sur le campus, et Leonidas m'as expliqué que le contact avec le Monde des Douze était maintenant possible depuis le Zaap de l'AGS. Du coup je me suis dépêché de régler quelques petites affaires urgentes et je suis venu te chercher. Et comme tu le sais, je suis retourné voir Olympe il y a pas longtemps pour me "réinscrire" et je lui ai rendu mes papiers d'inscription de la première fois. Et il y a maintenant quelques jours, j'ai senti un changement dans la trame temporelle, et depuis Coralie se souvient de notre vraie première rencontre. Je pense que Xelor a recollé une partie de la trame temporelle perdue à la nôtre.

- ... Ok ...

- ... Qu'est ce qui ne va pas Mina ?

- ... Tu m'en veux de t'avoir frappé et de m'être mis en colère ?

*Je place le bras de l'épaule sur laquelle sa tête est appuyée autour de ses épaules, et lui pose un léger baiser sur le front.*

- Si je t'en avais voulu à chaque fois que tu m'avais frappé ou que tu t’étais mis en colère, ça ne ferait pas 300 ans que je vit un bonheur à tes côtés.

*Mina releva la tête, me regarda droit dans les yeux, puis me sourit avant de me prendre dans ses bras. C'est si rare de la voir sourire de bonheur.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: Le destin du Monde des Douze est entre tes mains. Ven 10 Avr - 19:13

L'immensité azur du réseau Wik-fi des zaaps ... et au loin ma sortie. Mais une fois le portail passé, ce n'est pas le Village d'Amakna où je me dirigeais qui se présente devant moi, mais le Temple Sacrieur. Et je ne suis pas seul, au pied de l'immense cascade qui cache l'entrée du temple ... le Maître du temple me regarde comme si il m'attendait.

- Bienvenu noble Sacrieur, elle vous attend.

Elle ? Qui peut bien vouloir me voir alors que je n'avais rien de prévu ? Qu'est-ce qu'il se passe ... Je rentre donc à l’intérieur du temple, et quel n'est pas ma surprise quand je découvre un temple, qui habituellement pullule d'aventuriers souhaitant affronter le Dopeul, complètement vide. Pas un disciple, pas un aventurier, uniquement un silence solennel qui ferait froid dans le dos.

Alors que je fini par arriver dans la dernière salle du temple une lumière blanche envahie la pièce. Lorsque je rouvre les yeux je me trouve dans un espace complètement vide et blanc. Seul se tient devant moi une femme habillé d'une tenue de chiffons entaché par le sang, avec deux ailes blanches immaculées dans le dos et des cicatrices ensanglantés aux bras ... la Déesse Sacrieur.

- Cela faisait longtemps, mon fils. Je suis heureuse de te revoir.

A la fois par réflexe et comme signe de respect, je met un genou à terre devant elle.

- Trop longtemps, mère. Désolé de ne pas avoir put venir plus tôt, je suis resté bloqué dans un autre monde quelques temps.

- Nous le savons bien, et c'est pour cette raison que je t'ai amené ici. Nous voulons que tu restes vivre dans ce monde pendant quelques temps.

- A l'AGS ? Mais pourquoi les Dieux veulent-ils que j'y reste ? C'est ce monde-ci le mien, je n'ai pas de raisons pour y retourner.

- La raison pour laquelle nous te le demandons, je vais te la donner. Le Monde des Douze est en danger, un être inconnu est entré dans les Dimensions Divines de Sram et de Xelor et a réussi à les tuer.

... QUOI ??? Xelor et Sram ? Morts ? Mais c'est impossible, on ne peut pas tuer pas un Dieu aussi facilement !

- C'est horrible ! Qui est le profanateur qui a osé commettre un acte aussi ignoble ?

- Nous n'en savons rien. Même si nos premiers regards se portent sur Rushu, il n'est pas assez puissant pour tuer deux d'entre nous à lui tout seul. Nous n'avons trouvé aucunes preuves et aucun indices qui nous permettrai de remonter jusqu'au coupable.

- Ce que j'apprends m'attriste au plus haut point, mais je ne comprends toujours pas pourquoi je devrais rester à l'AGS. Bien au contraire, ma place est ici pour chercher l'auteur de ce déicide avec vous et lui faire payer.

- Non, tu dois y rester. Si cet être apprends notre dernière action, tu deviendras sa cible principale.

- Moi ? Mais pourquoi cela ? Et quelle est cette action dont vous me parlez ?

- Nous avons prit une décision. Si jamais il advenait que nous n’arrivions pas à arrêter les déicides, le Monde des Douzes serait perdu. Sans les pouvoirs que nous fournissons à nos disciples, cette terre plongerait dans le chaos et plus rien ne pourrait retenir les Shushus de l'envahir. Pour éviter que cela n'arrive, nous avons décidé de transmettre nos pouvoir à un être élu, pour qu'il puisse perpétrer nos pouvoirs et nos enseignements à nos disciples. Cet être, c'est toi mon fils.

- Moi ? Mais pourquoi moi ? Goultard ne ferait-il pas un meilleur élu ? Et pourquoi tout de suite envisager des solutions aussi extrêmes ?

- Ce n'est pas par plaisir que nous nous y plions, mais c'est notre seul moyen de protéger le Monde des Douze si nous disparaissons. Goultard à refusé car il préfère affronter l'ennemi de face, et Kerubim se considère trop vieux pour cette tache. Tu es l'un des rares de nos enfants n'ayant pas encore rejoins la Fratrie des Oubliés et le seul en qui nous ayons encore confiance. De plus tu es déjà en possessions de deux Dofus Primordiaux, ce qui te facilitera la tache pour retrouver les six.

- Les Dofus ? Les quatre restant ne sont ils pas plus en sécurité auprès de leurs dragons respectifs ?

- Il a été prouvé par le passé que les dragons ne sont pas invincibles, de plus tu en auras grandement besoin. Non seulement tu devras les protéger pour qu'ils ne tombent pas entre de mauvaises mains, mais aussi les six en ta possession devraient assurer le fonctionnement de l'Horloge de Xelor. De plus, chaque Dofus contient une partie des pouvoirs des Dieux ainsi qu'un reliquat de l'âme de son ancien propriétaire, ceux-ci pourront t'aider à contrôler plus efficacement ces pouvoirs. Même si tu es notre dernière chance de salut, je ne te forcerais pas la main, tu es libre de choisir si tu souhaite supporter ce lourd destin que nous t'imposerions.

Pour en arriver à de telles extrémités, la situation doit vraiment être désespérée. Mais même si ça me déplaît énormément, je n'ai pas le choix.

- C'est à contre-cœur que je me doit d'accepter. Mais même si je change de monde, en quoi serais-je plus en sécurité là-bas que sur ce monde protégé par plusieurs Dieux ?

- Je suis soulagée de t'entendre accepter. Tu seras en sécurité là-bas car nous avons passé un pacte avec le directeur de cet établissement. Léonidas devra assurer ta protection dans l'enceinte de son école et nous ne doutons pas qu'il s'en occupera, mais si jamais il venait à échouer nous déverserions le Chaos d'Ogrest sur son monde. Bien, il est temps mon fils, prépare toi.

Après avoir prononcé ces mots, quatorze silhouettes apparaissent, formant avec ma mère un cercle autour de moi. Le sang qui coulait des bras de ma mère s'élève pour rejoindre une à une les autres silhouettes, qui prennent peu à peu les formes des autres Dieux. D'un seul coup, le sang qui m'entourait se referme sur moi et rentre dans ma peau, la sensation est différente de d'habitude, j'ai l'impression de n'être plus seul dans mon corps pendant un court instant. Une fois ce rituel terminé, je remarque deux choses : la première est qu'un nouveau tatouage est apparu sur mon bras gauche avec un petit symbole de Sacrieur, la deuxième est que la poupée de l'Arbre de Vie se tient à coté de moi.

- Tu as désormais les pouvoir des autres dieux en toi, mais il va falloir que tu apprenne à les maîtriser. Lorsque tu maîtrisera un pouvoir, sa marque apparaîtra sur ton bras. Comme tu possède maintenant en toi les pouvoirs de Sadida, tu es de ce fait lié à l'Arbre de Vie, si il lui arrive malheur tu le ressentiras.

La poupée me regarde dans les yeux avant de disparaître. Maintenant que je le sens mieux, j'ai vraiment l'impression de pouvoir utiliser les sorts des autres classes. Je me demande ce que cela aura comme effets plus tard. Ma mère me tends maintenant un bracelet.

- Prends le, il te permettra de me contacter plus facilement, même depuis un autre monde. Même si c'est dangereux pour toi, tu a le droit de revenir sur le Monde des Douze de temps en temps pour rechercher les Dofus restant, mais tu ne pourra y rester que peu de temps. Il est maintenant temps pour toi de retourner à l'AGS, mon fils.

- J'espère que la prochaine fois que nous nous reverrons il en serra fini de cette horrible histoire. Et mère ... prends soin de toi.

A peine ai-je fini ma phrase que tout devient noir autour de moi. Lorsque j'ouvre les yeux, je remarque que je suis dans ma chambre à l'AGS, la lumière est éteinte et je suis allongé dans mon lit.

Encore ce rêve ... depuis ce jour, la situation à encore empirée et je n'ai toujours pas de piste précise sur ce monstre ... J'ai du mal à maîtriser certains de mes pouvoirs, mes âmes dans mes Dofus me tournent en bourrique, et j'ai beau avoir retourné chaque Craqueleur du Monde des Douze je n'ai trouvé aucune trace des deux derniers Dofus. Si la situation continue de nous échapper et commence à empirer je crains le pire, et pas seulement pour mon monde, tout les autres risquent d'en subir les ravages.

- Enfin réveillé ? Bien, je t'attendais. On va pouvoir passer aux choses sérieuses !

Une voix sourde que je n'ai jamais entendu retentit dans ma chambre. Ce n'est pas normal, personne n'est sensé pouvoir y pénétrer. Je me lève brusquement de mon lit, et je me met en garde tout en cherchant d'où viens la voix. Je fini par apercevoir dans un coin une étrange forme, je sens son aura maléfique qui me menace.

- Il est temps pour toi. Tu va mourir ici et maintenant.

C'est impossible, il aurait réussi à me retrouver ? Mes Dofus sont dans le coffre et mon havresac dans le salon, je n'ai rien sur moi. Je suis mal barré ! Je vois la créature s'approcher lentement de moi, vite je dois faire quelque chose. J'essaye d'activer mes Sacrifices ... mais rien ne se passe ... pareil pour mes sorts de Puissance et de Précipitation ... Mes pouvoirs m'ont lâchés !!!
Je sens qu'il est sur le point de me sauter dessus, qu'est-ce que je peux faire ... Rien ... Je ne peux rien faire ... Je suis seul ... Toujours seul ...

Et d'un seul coup, sans que je ne puisse rien faire, cette chose s'élance pour me sauter au visage. Et alors que tout devenait noir et qu'il allait atteindre sa cible, je l'entendis crier ...

- A L'ABORDAGE !!!

Soudain j'ouvre les yeux, et je me retrouve à nouveau allongé dans sur mon lit dans ma chambre, mais cette fois-ci mon cœur bat à en exploser. Un cauchemar ... ce n’étais qu'un cauchemar ... mais ça avait l'air si réel ... il est vrai que sans mes Dofus et mes pouvoirs, je ne pourrais rien faire pour régler cette histoire ... seul face à cet ennemi inconnu.

Soudain, alors que j’étais toujours allongé, je sens quelqu'un m'attraper au niveau du torse et des jambes, m’empêchant totalement de bouger ! Ne me dites pas que je suis encore dans un cauchemar ! Mon cœur recommence à s'emballer ... mais il ne fait plus mal ... je regarde alors qui est en train de m'attaquer. Alors que je m'attendais encore à cette ombre, je me rends compte qu'il s'agit seulement de Mina qui dormait à coté de moi et qui vient de s'accrocher à moi. Toujours en dormant, elle commence à marmonner des paroles incompréhensibles, et finie par poser sa tête au niveau de mon cœur, qui commence à se calmer tout seul.

Comment ai-je put l'oublier ... ce cauchemar m'as complètement retourné la tête. Et alors que je regarde Mina dormir calmement, je me rends compte que maintenant, je ne suis plus seul. J'ai maintenant au moins une personne pour me relever si je trébuche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: La rencontre de Svenn, l'entrainement au Dojo. Jeu 23 Avr - 17:38

- Shadow, je suis rentrée.

Après avoir refermé la porte d'entrée derrière elle, Mina se dirigea vers la salle d'arme pour y déposer sa Razielle. Une fois cela fait, elle put enfin en profiter pour s’étirer de toute ses forces, faisant craquer quelques articulations au passage. Puis elle passa par le dortoir pour enfin retirer ses chaussures avant d'aller à la salle à manger.

- T'es là ?

- Oui, je suis à l'étage, dans la forge.

Elle monta l'escalier et arriva à l'étage, devant la salle d'artisanat. Même sur le pas de la porte la chaleur du fourneau se faisait sentir ... mais pas que ça. Devant l'enclume, je frappe ma Goultard du marteau, les étincelles volant à chaque coups.

- Qu'est ce que tu as fait aujourd'hui ?

- Je me suis entraîné une bonne partie de la journée au Dojo, et comme ma Goultard s'est un peu émoussée je la répare.

Prenant l'épée par le manche je plonge la lame dans le bac d'eau situé à coté, elle en ressortie comme neuve. Je la pose sur l'établi puis me tourne vers Mina qui commençait à devenir rouge.

- Ça va pas ? Il fait trop chaud ?

Elle fit un signe de tête pour me dire non, puis couru pour m'attraper par le col de ma cape et commença à me tirer en dehors de la salle. Alors qu'elle me fait descendre les escaliers en me traînant derrière elle j'essaye de lui demander ce qu'il lui arrive, mais je n'arrive plus à parler avec la cape qui m'étrangle.
Je la sens qui presse le pas pendant qu'elle continue de devenir rouge, me faisant maintenant descendre l'escalier vers le sous-sol. Me demandant si elle voulait m'enfermer dans la cellule, j'ai l'impression qu'elle retient sa respiration depuis tout à l'heure. Elle se dirige finalement vers le lac, puis après m'avoir fait tourner autour d'elle, m'envoi faire un plongeon dans le lac en criant ...

- TU SENS LE MULOU !!!

J'avoue, je l'ai pas senti venir ce coup là ... Alors que je sors la tête de l'eau pour reprendre ma respiration, je me prends un savon en plein front, et en regardant la rive je vois Mina poser une serviette sur la table. Je commence à me savonner et Mina s'assoit sur une chaise.

- En parlant du Mulou, comment tu l'as rencontré le gars avec qui tu traîne de temps en temps ? Celui avec sa chienchienne.

- Ah, Svenn ? Euh ... bonne question, je sais plus vraiment comment il nous a rejoint. Je crois qu'il s'est assit à notre table lors de son premier jour. Puis on est allé s’entraîner au Dojo avec lui, Ophélie, Coralie et le prof bizarre.

- Le prof bizarre, c'est pas ce qui manque ici, tu parle duquel ?

- Mais si, le prof d'occultisme qui fait pas grand chose, comment il s'appelle déjà ... Kamichi Kamigane ou un truc dans le genre.

- Ah oui, CE prof bizarre.

- Oui, lui. Donc, on est allés s’entraîner, du coup je me suis dit que ça pouvait être une bonne occasion pour m’entraîner à l'art Crâ. Ophélie m'as offert le vieille arc d'Evangeline pour que je m’entraîne, ça me rappelle que je dois encore aller garder Flopin et Elely pour Pinpin et Eva moi ... Svenn à bien voulu m'aider à m’améliorer vu qu'il se bat à l'arc.

Puis à un moment je sais pas pourquoi ya une tornade de flamme qu'est apparue et qui a poursuivit Svenn, puis elle a disparue toute seule. Ensuite Svenn a commencé à fusionner avec sa louve et a voulu bouffer le prof.


- Encore quelqu'un qui veut le boulotter ? Mais c'est une habitude dans cette école ?

- J'en sais rien, il a peut-être bon gout ... Bref, je crois que ça s'est calmé quand Coralie est intervenue, et ... bah je crois que c'est tout. Après je suis rentré à la chambre, on a mangé ici toi et moi et ensuite ...

Je lui fais un grand sourire alors qu'elle commence à rougir. Maintenant que j'ai fini de me laver, je sort du lac, et comme j’étais encore habiller quand j'ai fais trempette, je prends la serviette et je commence à me déshabiller. Mina détourne vite le regard de moi alors que je commençais à enlever le bas, et après avoir attaché la serviette autour de ma taille je m'approche d'elle et commence à caresser ses cheveux.

- T'as encore un peu de mal avec ça, pas vrai ?

Acquiesçant d'un signe de tête, je la vois rougir, un peu gênée par la situation. Je sors vite fait mon vieux pagne Sacrieur pour me ré-habiller, puis je commence à me sécher les cheveux et m'asseyant en face d'elle.

- Tu sais, même si ça a prit du temps, je suis content de voir à quel point tu a réussie à changer. Tu es enfin celle que tu voulais être, tu as réussi à réussi à te débarrasser d'une grande partie de l'influence maléfique qu'avait eu Dark Vlad pendant ton enfance.

Je me rappellerai toujours du regard émerveillé que tu avais quand je t'ai fait visiter le reste du monde, alors que pendant les premiers mois où je t'ai connue tu ne voulais même pas quitter la clairière de ton maître. Et même si au début tu avais toujours l'envie d’étriper la première personne qui croisait ton regard, je t'ai vu t'adoucir, commencer à parler à des gens et même ... apprendre à aimer.


A peine ai-je prononcé ses mots qu'elle se lève, et s'approche de moi pour me mettre un coup de poing dans le ventre. Même si j'ai l'habitude des coups, je ne peux m’empêcher de me tenir le ventre sur ma chaise, et alors que je suis penché en avant en soufflant, elle se penche à son tour pour m'embrasser sur le front avant de remonter les escaliers.

Malgré le temps ya des réflexes qui ont du mal à partir, mais c'est ça façon à elle de m'aimer après tout. Maintenant que la douleur s'estompe je me redresse, et toujours un peu pensif je me met à regarder ma main gauche. Cette main, le jour ou Mina m'as prit la main pour le première fois alors qu'on voyageais depuis plus d'un an, c'est cette main qu'elle à tenue.

Si c'est pendant notre voyage qu'elle a apprit à aimer, c'est ce jour là qu'elle m'a apprit à aimer de nouveau. Ramassant mes affaires, je me dirige vers l'escalier pour remonter, mais j'entends alors des cris derrière moi, venant du lac. Je me retourne et je vois Encre Noire sur un petit bateau pirate en bois, en plein milieux du lac.

- A l'assaut moussaillons, sortez les canons !

- Mais t'as pas de canons ...

- Ah ouais c'est vrai ...

Laissant un profond soupir sortir de mes poumons, je reprends ma route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: La mort d'Ophélie, voyage sur le Monde des Douze. Mer 29 Avr - 19:46

- Shadow, j'ai fini les potions de changement de sexe que tu m'avais demandé. Mais pourquoi t'en as besoin au fait ?

- Ah, merci. Attends ... c’était pour quoi déjà ? ... Je sais plus trop, un truc en rapport avec Ophélie ... Ah si, c’était pour tester sur elle voir comment elle aurait réagi.

A ces mots, je vois Mina pensive quelques secondes, puis elle me regarde et je vois apparaître un grand sourire sadique sur son visage.

- Je payerais chère pour voir sa tête à ce moment là.

- ... Ouais, mais je sais pas si c'est une bonne idée. Cette fois si elle me tuerai sur le coup je pense.

- D'ailleurs, tu m'as jamais vraiment expliqué pourquoi elle à failli te tuer la dernière fois.

- Je vais te raconter. Elle était venue nous chercher un jour, Coralie, Svenn, le prof bizarre et moi, pour faire un entrainement de groupe avec elle. Une fois dans son dojo elle a fait apparaître un gros dragon, mais il est pas resté la longtemps, au bout de quelques instants de combat il a disparu et à sa place il y a un être étrange qui est apparu à se place.

Il a commencé à nous attaquer, on a riposté mais la plupart de nos attaques ne l'atteignait pas. Ophélie est passée dans son dos pour l'immobiliser pendant que Coralie et moi on a lancé les attaques qu'on chargeait. Sauf qu'il a disparu au moment on nos attaques allaient toucher et elle s'est tout prit dans la face.

Je commençais à voir son âme s'envoler alors j'ai utilisé un de mes derniers Sang de Phoenix pour la faire revenir, et quand elle a ouvert les yeux elle a voulu me trancher en deux. Elle a eu du mal à se calmer, puis on est sorti du Dojo et elle est partie dans une autre direction. On m'avait dit qu'elle avait un problème avec les hommes mais je pensais pas que ça serait au point de tuer son sauveur ...


- Bah justement, si on la transforme en homme, peut-être que ça l'aidera. Dit-elle toujours avec son sourire au lèvre, une fiole dans la main.

- Je suis pas sur ... Bref, après ça on a retrouvé Léonidas dehors, et après avoir un peu parlé, il a décidé de nous envoyer sur le Monde des Douze. On a atterri chez une sacrieuse à Brakmar, j'ai profité d'être sur place pour aller rendre visite à ma mère pour avoir des nouvelles de la situation.

Je l'ai trouvé en pleure, m'expliquant que Sadida, Feca et Eniripsa avaient été eux aussi. Elle me dit aussi que des remplaçants avaient étés élus, Otomaï remplace Feca et l'âme de Nox à été choisi pour remplacer Xelor. Sur ses conseils, on est parti parler aux autres Dieux pour avoir quelques informations supplémentaires. On est d'abord allé au temple Steamer à Sufokia pour parler à Oktapodas.

J'ai put lui poser quelques questions, et il m'as indiqué ou se trouvait deux des Dofus qu'il me manquait. J'ai envoyé Coralie voir Goultard pour qu'il l’entraîne, et pour pas qu'elle soit dans mes pattes quand j'irai parler aux autres Dieux. On est ensuite aller voir Osamodas qui était en possession de l'Ocre, et après quelques discussions, j'ai réussi à le lui prendre.

On est ensuite allés voir Nox, mais lui a été plus retord pour qu'il nous donne le Dofus Ébène. En échange il a voulu du sang du prof pour ressusciter Eniripsa. C'est surement à cause de son sang que tout le monde veut le bouffer ... Avec l'aide de Sacrieur et de son sang, ils ont ramené Eniripsa à la vie.

Comme Sadida est mort, on s'est rendu au Royaume Sadida pour que je vois l'Arbre de Vie, mais il allait bien, il m'a fait comprendre que Sram et Sadida n'etaient pas totalement morts, il survivent à travers les Roublards et les Zobals. Après ça j'ai retrouvé les autres et on est revenu à l'AGS. Et entre temps Goultard a fait de Coralie une Iop.


- Tu m'avais expliqué pour les Dieux, mais du coup c'est comme ça que Coralie est devenue Iop.

- Et oui, mais bon, Goultard a vu du potentiel en elle, on verra bien ce que ça donnera.

- Si tu le dit ... Du coup cette potion de changement de sexe ... on essaye quand sur Ophélie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: Voyage sur Earthland, à la recherche d'Ophélie. Jeu 7 Mai - 12:24

- Earthland ? Pourquoi tu dois y retourner ?

- J'ai quelques choses à aller récupérer, et j'ai des questions à poser au Maître de la guilde là-bas.

- Ah oui cette guilde, comment elle s'appelle déjà ... Foireux Trool ou un truc dans le genre ? Et le maître c’était le petit Enutrof c'est ça ?

- Oui c'est lui, mais je crois que c'est Fairy Tail le nom de leur guilde.

- D'ailleurs, pourquoi tu m'avais emmené la bas la dernière fois ?

- Bah Coralie m'avait proposé de venir parce que Ophélie l'avait invitée à la voir là-bas. Et comme ça faisait un moment qu'on avait pas fait une sortie ensemble, me suis dis que ça serait une bonne idée que tu viennes aussi.

- Dit plutôt que tu voulais pas te retrouver devant Ophélie sans moi ...

- Oui aussi ... mais c'est surtout car j'avais entendu dire que c’était un monde plein d'action.

- Ça pour en avoir y'en avait.

- Bah tu m'étonne, à peine arrivé à la guilde avec Coralie, Murasaki et Yoshino que t'as mit ton poing en travers de la gueule de l'autre enflammé.

- Ouais mais au moins je me suis bien marré. Ça me rappelais un peu l’ambiance de ton ancienne guilde. Mais t'es sur qu'on était que nous cinq ? Je croyais qu'on était plus ...

- On a retrouvé Siquall à la guilde, juste avant qu'on se rende sur leur île avec l'arbre géant. C'est là-bas qu'Ophélie se trouvait.

- Donc j'avais raison, on était plus. N’empêche on aura eu du mal à la retrouver sur cette île, entre les pièges et ce labyrinthe forestier. T'as même du demander ton chemin à l'esprit de l'arbre.

- Ouais, enfin ... tout ça pour la retrouver en train de pioncer quoi ... mais bon parait que c’était pas un sommeil normal.

- C'est sur que planqué derrière ton mur, tu devais bien t'en rendre compte.

- Bah écoute, déjà qu'elle a voulu me tuer en la sauvant, imagine comment elle aurait réagit si je l'avais réveillée à coup de baffe ... ça aurait très mal fini ...

- Au final, je crois qu'elle s'est réveillé toute seule nan ? Et elle se souvenait même pas de nous avoir invité.

- Ouais je crois que c'est ça, au final on est retourné à la guilde, puis on est revenu ici. Au moins on aura vu du pays.

- Pourquoi tu dois y retourner d'ailleurs ?

- Murasaki et les autres ont trouvés des engrenages de Razortemps sur Earthland, il faut que j'aille les récupérer pour les mettre en lieu sur et pour savoir d'ou ils viennent.

- D'où ils viennent ? Il est pas censé être chez Harebourg en ce moment même ?

- Normalement oui, mais d'après eux, ce ne sont pas des rouages du Razortemps originel de Nox.

- Tu voudrais dire que ... quelqu'un en aurait construit un autre ?

- Un ... ou plusieurs ...


Dernière édition par Shadow Maso le Ven 29 Mai - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: Sortie scolaire, voyage dans le Pokemonde. Lun 11 Mai - 16:47

- Euh ... Shadow ... c'est quoi se drôle de Bouftou qui te suit ?

- Hein ? Ah lui, il me suit depuis que je suis revenu de sortie avec Glacia. Je crois qu'ils appellent ça un Waitwhat ... ou un Wattouat, je sais plus.

- Et vous êtes sortis où toi et Glacia sans vouloir paraître indiscrète ? Dit-elle d'un ton glacial.

- Ah mais non, on a fait un sortie "scolaire" avec des nouveaux élèves et Glacia nous surveillait.

- Des nouveaux élèves ?

- Oui, un mec avec un visage de Sram, et une petite fille. Je leur ai fait faire un tour de l'école, un passage chez Faust, et en sortant on a croisé Glacia, et ça a fini en visite de son monde.

- Son monde ? J'ai jamais vraiment parlé avec elle, elle vient d'où ?

- Ça s'appelle le Pokemonde, et les créatures là-bas ça s'appelle des Pokemon. Après que Glacia ait invité Yoshino à nous rejoindre, on a utilisé le Zaap et on s'est retrouvé dans une grande ville avec une tour en verre en son centre.

On a regardé vite fait, puis Glacia nous a emmené voir un concours de Pokemon. Là-bas, on a retrouvé sa soeur et ses pokemons, dont celui qui me suit. Le mec Sram a commencé à s'embrouiller avec Glacia, et il a voulu rentrer, je l'ai raccompagné au Zaap, puis je suis allé faire un tour dans une ville voisine.

Quand je suis revenu, la starlette et la fille étaient dans une arène avec Glacia pour qu'ils affrontent des pokemons. La fille s'est fait rétamer, et quand l'autre a commencé il a endormi le dragon en face de lui. En bon supporter que je suis, je l'ai encouragé, le dragon.

Au final il s'est pas trop battu, le dragon est resté endormi, et il a fini par racketter son adversaire. Après ça, on est rentré, et j'ai vu que ce Bouftou électrique me suivait.


- Et tu comptes en faire quoi ?

- Je pense que je vais le ramener à sa propriétaire, je sais pas comment m'en occuper et puis j'ai ... Mina, lâche ce hachoir.

- Roh, je me demandais juste si ça avait bon gout le Pokemon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: L'attaque des robots géants, l'usine à Razortemps. Ven 29 Mai - 17:28

- SHADOW !!! C'EST QUOI CETTE HISTOIRE !!!

J'avais beau être allongé sur le lit, ce cri qui a fait trembler toute la maison m'a tellement fait sursauter que j'en suis tombé par terre. Et alors que je me relevais pour m’asseoir sur le lit, je vois Mina rentrer dans la chambre. Le teint rouge, le regard massacreur et les dents sorties, j'ai cru un instant voir Crocabulia devant moi.

- Mais ... Mimine ... il se passe quoi ?

- IL SE PASSE QUOI ??? Il se passe que ya une rumeur qui circule comme quoi je t'aurai accompagné lors d'une te tes sorties sur une autre planète ... Et que je serais monter sur une Likrone pétant des Staser arc-en-ciel avant qu'elle ne se transforme en Steamflex géant et que je détruise une ville avec !!!

Sans même qu'elle s'en rende compte, elle a sortie sa Razielle pendant qu'elle parlait.

- Mimine, calme toi, je vais t'expliquer ce qu'il s'est passé. Léonidas nous avais convoqué Coralie et moi pour nous donner une mission. On devais aller régler un problème dans un autre monde, et il en a profité pour nous faire surveiller un autre groupe d'élève qui nous accompagnerais.

Dans le groupe, yen avais une qui te ressemblait un peu, les gens doivent te confondre avec elle. On est parti sur la planète, on a vu des robots géants dans une foret, puis on est allé en ville pour trouver notre contact. Bon, les nouveaux ont foutu pas mal la merde, et on s'est retrouvé séparé en deux groupe.

L'un des groupes s'est retrouvé en forêt, et ils ont affronté un groupe d’ennemis. De ce qu'on m'a dit, l'un des nouveaux s'est transformé en Likrone et celle qui te ressemble à décidée de se battre dessus. Il aurait en effet tiré des Stasers de son fondement pour les battre.

L'autre groupe, où j’étais, l'a rejoint juste après, et de ce qu'ils m'ont raconté plus tard, ils ont vu un robot géant attaquer la ville au loin. Le mec-likrone aurait décidé de se transformer en robot géant à son tour, et la fille l'aurait piloté pour affronter l'autre robot. J'ai pas les détails du combat, mais ils auraient détruit une bonne partie de la ville pendant l'affrontement. Donc tu vois, c’était pas toi, alors calme toi et n'écoute plus cette rumeur comme quoi tu aurait détruit cette ville.


- La ville ? Mais je m'en fout de la ville ! JAMAIS JE MONTERAIS SUR UN PONEY ARC-EN-CIEL !!!

Pourquoi j'ai crû un instant que c'était le fait qu'elle ai détruit une ville qui l'avais mit en colère ?

- Et pourquoi tu as pas les détails du combat, t’étais pas avec eux peut-être ?

- Non, je les ai laissés se démerder, j'avais trouvé quelque chose de plus dangereux ... Pas loin du combat, j'ai trouvé des traces de Stasis qui menaient à une usine "désaffectée". A l’intérieur, j'ai trouvé trois Razortemps désactivés, et un homme ressemblant au Comte Harebourg en train de finir la construction d'un Razortemps de la taille de l'Horloge de Nox.

J'ai réussi à arrêter le mec avant qu'il ne s'enfuit, et il m'as dit qu'il travaillait pour un certain Cid. J'ai démonté et détruit les Razortemps, puis j'ai réduit l'usine en cendre. Il est hors de question de laisser cette technologie dans de mauvaises mains, et encore moins des mains non-Douzienne.


- Donc ton intuition était bonne, il y a bien quelqu'un qui construit des Razortemps.

- Oui, et au moins maintenant j'ai un nom pour chercher.

- Et le gars que tu as capturé, tu en as fait quoi ?

- Faust est en train de l’interroger à la morgue. Il saura mieux le faire parler que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Monde des Douze

MessageSujet: L'effet miroir de Coralie, la rencontre de Laspectra. Mer 17 Juin - 18:40

- Mais pourquoi c'est toi et les autres glands qu'il envoi pour faire ses missions, Léonidas ?

- Je sais pas, mais soit il est inconscient que c'est des élèves qu'il envoi, soit il veut notre mort, soit ya personne de plus qualifié pour le faire. Dans les trois cas, on est pas dans la merde ...

- A mon avis, il doit choisir les gens qu'il envoi en mission à la Joris.

- Mais bon, je comprends pourquoi ils nous a envoyé nous lors de la dernière mission. Ça concernait directement Coralie, du coup il a choisi des gens avec qui elle s'entend bien.

- Oui, ça j'ai remarqué qu'elle s'entendait bien avec toi ... Dit-elle en grommelant.

Même si il est un peu violent de temps en temps, c'est son caractère qui fait tout son charme. Je m'en rappellerais longtemps du jour où elle a failli démembrer une Eniripsa qui voulais me demander le chemin du Donjon Blop ... Heureusement qu'elle courait vite. Je me place derrière elle et commence à lui faire un câlin pour la calmer un peu.

- Et qu'est-ce qu'elle avait fait cette fois ci Coralie ? Raser un bâtiment ?

- Bah bizarrement pour une fois elle avait rien fait. La mission que nous avait donné Léonidas etait d'aller sauver un "Effet miroir" de Coralie sur un autre monde.

- ... Plait-il ? Un quoi ?

- Un effet miroir, d'après ce que Léonidas nous a expliqué, c'est une entité venant d'un autre univers qui serait lié à une entité quasi identique de cet univers. D'après lui, quelque chose qui affecte un de ses effet miroir à des répercussions sur les entités liées de tout les autres univers.

Alors que je continue d'expliquer, je vois Mina de plus en plus concentrée, mais une fois mes explications finies, je me rends compte que de la fumée lui sort du crâne.

- Attends je vais te faire un dessin, tu comprendras mieux.

Alors que je fini mon schéma, je me relève pour voir que maintenant Encre Noire est perché sur l'épaule de Mina, et qu'il fait cuire des œufs au plat dans une poêle sur sa tête encore bouillante de réflexion. Après lui avoir foutu une beigne pour le dégager je passe le schéma à Mina, elle l'étudie dans tout les sens mais je vois bien qu'elle comprends toujours pas.

- En gros ... on devait aller sauver une Coralie d'une autre planète.

- ... BAH POURQUOI T'AS PAS EXPLIQUÉ COMME ÇA DEPUIS LE DÉBUT ??? ... Attends, parce que ya plusieurs Coralie maintenant ?

Alors que je la vois serrer du poing, son aura commence à s'intensifier ... c'est pas bon quand elle se met vraiment en colère !

- Mais non mais non mais non !!! Yen à plus, elle sont toutes mortes, il reste que celle de l'AGS !

- Ah ... tant mieux. Mais du coup si elles sont mortes, elle aurait pas du crever Coralie si j'ai pas trop mal compris ?

- Normalement oui, mais je vais te raconter, tu comprendras mieux. Léonidas nous avait demandé d'aller sauver une Coralie d'un autre monde, et nous à demander d'emmener Svenn et d'autres élèves dont des nouveaux. On s'est donc rendu sur la planète, moi, Coralie, Svenn, Yura, Jack, Yoshino, et un dernier dont j'ai oublié le nom.

Là bas, on est aller trouver notre contact et il nous a emmené auprès des gens qui savaient où elle se trouvait. Ils nous ont expliqué qu'elle s’était fait enlever et qu'elle se trouve maintenant dans une arène dans le désert. On s'est mit en route directement.

La première journée de marche a pas réussi à tout le monde, certains ont dut tirer des sacs à patates. Une fois la nuit tombé et tout le monde endormit, des tueurs nous ont attaqué ... bon, ils ont pas duré longtemps.

Au matin on a reprit la route, et on a pas tardé à arriver à l’arène. En plein milieu yavait six gusses à capuches avec des faux. A cause d'un abruti dans le groupe ils nous ont repérés et ont commencer à nous attaquer. Ils ont failli avoir Coralie, mais une aura bizarre l'as entourée et elle les a calmés.

Après ça, ils ont tous disparu, et une femme-spectre est apparu dans l’arène. elle a dit s’appeler Laspectra. Elle avait dans ses mains le corps d'une jeune fille qui ressemblait à Coralie, celle qu'on cherchait. On a essayé de la faire parler, et elle nous a avoué qu'elle l'avait enlevée pour voir si ce qu'elle lui ferait agirait aussi sur Coralie, mais que même en ayant tué tout les autres effet miroir et en ayant fait perdre ses pouvoirs à celle là rien ne s’était passé.

On lui a encore un peu tiré les vers du nez, puis elle a disparu en laissant le corps encore vivant de la fille. Même si on avait réussi à la soigner, j'ai appris plus tard qu'elle était morte un peu plus tard. Au final on est revenu ici et je suis allé faire un rapport au directeur.


- D'accord ... C'est pour ça qu'elle est encore en vie, elle. Et tu penses que cette Laspectra a un lien avec le mec qui fabrique des Razortemps, ce Cid ?

- Quand on lui a parlé, elle a dit ne pas savoir de qui je parlais, mais je pensais qu'elle mentait à ce moment là.

- A ce moment là ? Pourquoi tu dit ça ?

- Je l'ai revue peu de temps après ... mais je te raconterais ça un autre jour, là ça sent bizarre ... *snif snif* ... ça sent la bouffe ...

Je me dirige vers la cuisine, pour voir ce qu'il se passe, et je vois Encre Noire en train de finir ses œufs au plat accompagné de bacon sur la tête de Calcifeu, dans la cheminée. Il se retourne pour me regarder et me montre la poêle de cuisson.

- Le p'tit dèj est prêt, moussaillon !

- Tu te rends compte qu'il est bien 16h là ?

Il me regarde sans bouger pendant trois secondes, avant de sauter sur un placard et en sortir une bouteille de Gloutorhum. Puis il revient à coté de la poêle, sert les œufs et le bacon dans une assiette et me la tends ainsi que la bouteille.

- Le goûter est servi, marin d'eau douce !

- C'est pas gagné gagné ...

- AHHH !!! UN FEU DE CHEMINÉE QUI PARLE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Souvenirs d'aventures et cicatrices de guerres.

Revenir en haut Aller en bas

Souvenirs d'aventures et cicatrices de guerres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les aventures de Tom Bombadil
» Les dommages des guerres sur l'environnement
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leonidas World :: Dortoir des Garçons Dzéta :: Shadow Maso et Hell Mina-