Leonidas World


Une fac qui accueille de jeunes étudiants et étudiantes qui ont tous en commun leurs pouvoirs surnaturels ! Les cours sont plus ou moins bien tenus, vus les élèves que les classes peuvent contenir.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Impact forestier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Abigaëlle »
avatar


Messages : 6
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 32

MessageSujet: Impact forestier Ven 1 Mai - 19:37

[HRP]L'événement se produit quelques jours après le tournoi d'épéistes.[/HRP]

Une étoile filante traverse le ciel de l'AGS. Petit à petit, son visuel grandit, et le peu de personnes qui sont levées en cette matinée comprenne que si rien n'est fait, cette dernière va soit s'encastrer dans une barrière de protection, soit venir frapper le sol de l'école.

Dans un énorme fracas, l'étoile filante semble fracasser quelque chose dans le ciel, et soudainement, elle semble grandir à une vitesse affolante. Quelques étudiants restent bouche bée. Et alors que l'étoile filante inconnue impacte le sol de l'école... le silence se fait... Les gens sont perplexes, puis reprennent leur vie, habitués aux étrangetés et fantasies de l'école.

En plein milieu de la forêt, une fois la poussière de l'impact dissipé, on peut y décerner un trou d'impact somme toute très petit au vu de l'événement, et en son centre, une jeune fille aux cheveux blancs inanimée portant un gant au bras gauche et une liquette pour tout habit...


Oooooh... ma tête... j'ai l'impression que l'on essaie de me la fendre à la hache... j'ai les yeux fermés mais la lumière ambiante semble me brûler la rétine... je me sens... contrainte... enfermée... serrée... confinée... enterrée... je... je... je manque d'air...

Mes yeux s'ouvrent violemment. L'air. J'ai besoin d'air. Je suis éblouie par la lumière ambiante, mais je colle mes mains autour de mon cou. Je... Je viens de... de revenir à la vie et c'est pour mourir à nouveau ?!! Non ! Non !! Non !!! Je veux vivre ! Laissez-moi... vivre !! Je me débats, je bouge dans tous les sens, et finalement, l'air finit par rentrer dans mes poumons. L'air est frais, vivifiant, humide, doux... Il emplit mon corps. Et je laisse un cri dément sortir de mes bronches alors que je vide mon corps de ce néant si nécessaire. Et je me sens inspirer... et expirer... et encore... et encore... comme si c'était la première fois...

Mes yeux ne voient toujours rien... Puis, alors que je commence à calmer ma respiration, je me mets à voir des touches de couleur. Du vert, du bleu, et du marron. Par touches pastel. Puis de plus en plus précis. Mon corps semble être encore à l'agonie, mais chaque souffle me ramène un peu plus à la vie. Et soudainement, les questions affluent à mon cerveau.

Que se passe-t-il ? Je ne comprends rien à la situation, et... je me sens perdue...
Qui suis-je ? A cette question, mon cerveau répond par une absence qui me pétrifie dans mon être...
Où suis-je ? Je ne distingue rien. Je ne me souviens de rien. Impossible d'émettre même une hypothèse.
Comment est-ce que je connais ces couleurs ? Les termes ne me disent rien. Je ne sais pas où je les ai appris. Je ne sais même pas quelle est la langue que je parle dans ma tête. Je ne sais pas où je l'ai apprise.

Ma respiration devient à nouveau rapide et saccadée. Je suis assaillie par le doute, la peur... Rien ne me définit, mais je me refuse à n'être rien. Je veux vivre. Je veux exister. Je veux être. Être quelque chose. Être quelqu'un. Être...

Finalement, ma vue s’accommode et je reconnais une forêt. Avec de l'herbe. Des arbres. De la terre. J'énonce ces mots dans ma tête, mais leur concept m'échappe et cela m'affole encore. Mon corps arrive finalement à bouger et je m'assois. Je me regarde. Le corps d'une femme. Diaphane. Des points de rousseurs sont présents de ci de là. Mes cheveux sont longs. Blancs... Suis-je... Suis-je une vieille femme ? Je ne le pense pas, ma peau a l'air d'être... jeune... Je vois quelques mèches grises... ou rousses... non, grises. J'hésite encore sur les mots, les couleurs. Les concepts m'échappent, me fuient, mon esprit n'arrive pas à s'y attacher.

Je porte une liquette blanche... Une tenue de laboratoire... ou d'hôpital... Mais je suis au milieu de la forêt... Pas d'hôpital ni de bâtiments à proximité. Je jette un œil sous ce vêtement sommaire. Je suis nue... Je regarde autour de moi... Je suis au centre... d'un petit cratère... nulle trace de pas... Je regarde la plante de mes pieds, qui est propre et vierge de toute trace de terre... Comment suis-je arrivée là ?

Et ça y est ! Le détail me frappe... Ma main ! MA MAIN GAUCHE !! Elle est noire !!! Métallique !!! Elle est... monstrueuse, démoniaque, crochue !!! Mais... ce n'est pas ma main... c'est juste un gant. Ce gant me dégoûte, et j'essaie de l'enlever. Je tire, je tire, je tire encore, je tire de toutes mes forces qui sont encore bien faibles... Le gant ne bouge pas. Et quand je touche le gant de ma main droite, j'ai l'impression de sentir le toucher comme si le gant était ma main elle-même. C'est... c'est impossible ! J'ai un corps fait de chair et de sang, et cette chose monstrueuse qui semble être greffée, fusionnée, amalgamée à mon avant-bras gauche est apparemment métallique !! Enfin, métallique avec une pierre si bleu qu'elle semble m'hypnotiser. On dirait une lapis-lazuli.

La tête me tourne, comme lorsque je manquais d'air. Mes bronches me brûlent. Mais cette sensation est fugace, contrairement à mon estomac qui se tord... Je ne connais pas cette sensation, mais je sais que j'ai faim... Et ma bouche est pâteuse... J'ai soif... Que dois-je faire ? Boire, manger... Qu'est-ce donc ?...

Je passe quelques instants à me tordre par terre sous la douleur, et mon corps s'y habitue. Finalement, je me dis qu'il faut que je marche, que je bouge. Je me lève, difficilement, et je titube. J'ai l'impression de marcher pour la toute première fois. Ai-je appris à marcher quelque part ? Quand ? Avec qui ? Toujours les mêmes question qui tournent en boucle dans ma tête, à chacune de mes actions.

Je ne sais rien. Mais mon esprit semble connaître des mots qui m'échappent et mon corps semble avoir des souvenirs qui meuvent mes membres par des séquences sorties de nulle part. J'ai l'impression d'être manipulée par moi-même ou un autre.

Alors que je m'approche d'un arbre, je m'appuie dessus... et je remarque que le tronc est à moitié... déchiré... comme si des projectiles avaient été projetés dessus à des vitesses improbables. Et j'entends le tronc craquer. Je lève à nouveau les yeux. Le tronc est en train de s'affaisser ! L'arbre... il... il me tombe dessus !! Je me jette au sol et je hurle de toutes mes forces ! Je... Je vais mourir ici et maintenant, écrasée sous un arbre !!!

Et alors que je me mets à pleurer abondamment dans ma chute, le temps semble se ralentir énormément. Et je vois ma main droite se lever. Et alors que je tombe au sol, je vois l'arbre tomber, puis ma gemme bleue brillait de mille feux, et enfin le tronc rebondir sur une surface invisible. Que... que s'est-il passé ? Le temps passe toujours au ralenti, et je sens comme des milliers de fourmillements dans ma main gauche, et je vois les fuseaux qui la composent se détacher les uns des autres, s'allonger subitement, et réduire le tronc en charpies en l'espace de quelques centièmes de seconde.

Le tronc se répand en poussière sur le sol, et le temps reprend son cours normal. Mon gantelet a aussi repris sa forme normale. Je pleure toutes les larmes de mon corps, et je sens leur chaleur se diffuser sur mon visage. J'ai peur. J'ai peur de mourir. Peur de ce monde. Peur de ce gant. J'ai profondément peur de ce que je suis et de ce que je peux devenir.

Je me relève avec difficulté, et instinctivement, je crie de ma voix faible et rauque.

« Ai... aidez-moi... s'il vous plaît, aidez-moi !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Impact forestier Dim 3 Mai - 13:17

Après une première journée mouvementée entre le sauvetage du prof de cuisine et la découverte du légendaire Coco (action dont j'aurais préférée me passer scratch ), je me balade dans l'immensité de cet établissement. J'entendu dire qu'il y avait tournoi d'épéiste. Au moment de m'inscrire, lorsque j'ai vue les conditions, j'ai décidé de ne pas participer car, étant d'une dimension magique, mon corps entier dépend de ladite force mystique donc, si je n'y suis plus lié, cela risque d'engager ma vie dans son ensemble ou, à défaut, d'avoir des conséquences à long terme sur mes pouvoirs; chose dont je ne peux me permettre si je veux réussir à accomplir ma mission non officielle : remonter le temps pour chercher ma copine.

Une petite anecdote lors de cette journée : Coco, pour raison inconnue, voulait participer au tournoi. Mais, au moment où les organisateurs lui mirent le bracelet, l'étrange animale souffla dessus et le fit fondre instantanément. On pourrait croire que c'est fini mais Coco, ainsi que les Organisateurs renouvelèrent la tentative. C'est au bout de dix bracelets fondus et l'intervention d'une équipe de soutien psychologique pour les organisateurs que, d'un commun accord, l'ensemble des parties, décidèrent enfin d'abandonner.

Puis, après toutes ces péripéties, Coco et moi nous nous baladons dans le campus jusqu'à la tombée de la nuit. Je décida de dormir à la belle étoile puis je fis apparaître mon duvet Chuck Norris et me blottit dedans pour passer une bonne nuit.

En tout début de matinée, ma bague me réveille en émettant un rayonnement aveuglant. Une fois levée, le rayonnement se dissipe. Je regarde aux alentours et voit une météorite se dirigée vers la terre. Je décide de suivre la trajectoire qui m'amène dans une forêt et j'ai eu juste eu le temps de me protéger de l'impact via un sort de renvoie magique.

Un fois, la poussière de l'impact dissipée, je vois une belle jeune fille en plein milieu. Ben ça alors ! L'on m'avait dit petit que les filles naissaient dans des roses mais personne m'avait dit que cela marchait aussi avec une météorite !

En tout cas, elle est rudement jolie Embarassed . Elle semble un peu perdue comme si elle découvrait son corps pour la première fois. J'ai déjà vue cela lors des retours à la vie des seigneurs du temps. C'est très déroutant; on dirait des nouveaux nées qui, à chaque fois, doivent tout réapprendre. Je me dirige vers elle quand un arbre lui tombe dessus. Je n'ai pas eu le temps de réagir, qu'en une fraction de seconde, elle détruisit son obstacle. Malgré tout, elle semble perdue et demande de l'aide.

Je me rapproche d'elle, puis je fais apparaître une couverture. Je la lui tend en disant :

- Est-ce que ça va mademoiselle ? Rien de casser ? Cela du être un choc pour vous mais n'aillez pas peur : vous êtes en sécurité.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Abigaëlle »
avatar


Messages : 6
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 32

MessageSujet: Re: Impact forestier Mar 5 Mai - 21:16

Alors que je viens de pousser mon appel à l'aide, j'entends le craquement d'une branche que l'on écrase. Je sursaute, et je me retourne vers la source du bruit. Je vois apparaître un homme... un asiatique, je dirai... mais qu'est-ce que l'Asie ? ... Avec des cheveux qui oscillent entre le brun et le noisette, dans une teinte que l'on appelle caramel... J'ai l'impression que mon cerveau libère énormément d'informations d'un coup, et je n'arrive pas à assimiler quoi que ce soit... Il porte un jean et une chemise orange... Il a l'air... gentil ou amical... ou les deux... je ne sais pas...

Mes jambes me portent avec difficulté et je ne peux m'empêcher de tituber. Je ne peux ni me rapprocher de lui ni fuir, je suis à sa merci. J'espère vraiment que ses intentions sont bonnes à mon égard. Je suis tellement perdue que je ne saurai pas me défendre... contrairement à mon gantelet qui semble très bien savoir, lui... Toujours est-il qu'il semble rougir un peu en me voyant, puis qu'il s'approche tout doucement de moi.

Instinctivement, je sens mon corps reculer. Je tremble toujours comme une feuille à l'idée qu'il m'attaque ou que mon corps réagisse tout seul, comme avec le tronc d'arbre. Et soudain, d'un geste, d'un seul, il fait apparaître un objet de nulle part. Je me sens pâlir, voire défaillir. Comment est-ce possible ? On ne fait pas apparaître les objets, on les fabrique ou on les récupère. Mais en même temps... qu'ai-je fait tout à l'heure ? Mon corps... a stoppé un tronc... sans aucune raison... De la magie ? Qu'est-ce donc encore que ce mot, cette notion ?

Je finis par reconnaître l'objet... C'est une couverture... ce n'est pas une arme... c'est un objet mou, doux, qui sert à envelopper les gens pour qu'ils aient plus chaud... Maintenant que j'y pense, j'ai un peu froid dans cette liquette, et le fait que je tremble n'arrange en rien cette sensation désagréable. Mes frissons, mes tremblements... Tout cela augmente mon malaise général.

Il me la tend, et le silence qui bourdonne dans mes oreilles depuis mon arrivée est tranché par sa voix... que je trouve douce comme le miel... sauf que le miel est de la nourriture, et que la voix, c'est du son... Je suppose que mon cerveau s'emmêle les pinceaux.
"Est-ce que ça va mademoiselle ? Rien de casser ? Cela du être un choc pour vous mais n'aillez pas peur : vous êtes en sécurité."

Il a l'air gentil... serviable... il me tend un bras et il a répondu à mon appel. Il ne m'attaque pas. La première forme de vie qui rentre en contact avec moi est amicale. Elle cherche à me rassurer. M'aider. On vient m'aider. Je ne suis plus seule. Je ne vais plus mourir. Dans un dernier élan, mes jambes me propulsent contre lui et je me jette contre son torse. Je pleure à chaudes larmes contre son torse, et je n'arrive pas à m'arrêter de pleurer. Je dis tout ce qui me passe par la tête et mes bras le serre aussi fort qu'ils me le permettent. Je sens même le doigts de mon gantelet s'enfoncer un peu dans son dos, mais je n'arrive pas à contrôler les spasmes de ce corps si nouveau pour moi.
« Aidez-moi, aidez-moi, aidez-moi, s'il vous plaît, aidez-moi ! Faîtes ce que vous voulez, mais aidez-moi ! J'ai peur, j'ai si peur, s'il vous plaît, je ne veux pas mourir, je ne veux pas ! Je ne sais pas, je ne sais rien, je ne sais pas où je suis, je ne sais pas ce que je suis, dîtes-le moi, s'il vous plaît, dîtes-le moi ! ... »

Je continue à baragouiner des choses et d'autres, et je me serre aussi fort que possible contre son corps. Je sens sa chaleur, je sens qu'il est vivant comme moi, je sens qu'il a un coeur qui bat, et cela me rassure un peu. Mais mes larmes ne s'arrêtent pas pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Impact forestier Mar 12 Mai - 9:36

La jeune fille semble apprécier ma couverture. Elle dirige vers moi en titubant et s'agrippe à moi pour ne pas tomber. Elle se serre contre moi. La sensation est très agréable cependant je ne mis attarde pas car elle semble en proie à une peine immense. Cette sensation, je la connais : non pas pour l'avoir vécus mais plutôt en tant qu'aide ou spectateur. Elle a désespérément besoin d'aide. Des spasmes envahissent son corps. Elle ne contrôle plus ses émotions. J'ai l'impression que cette infortunée a échappé à l'enfer; impression confirmée par sa réponse.

Tout d'abord ! Je me libère une main et par des incantations magiques rapides, je fais affaire un magnifique fauteuil en bois sculpter d'époque Louis XIV ornée de gravures en elfique du nord.

Fauteuil:
 

Puis, je lui dis d'un ton calme :

- Je suis là pour vous aider ! Asseyez-vous dans ce fauteuils vous y serrez bien ! Il est un peu magique : il peut soigner une partie de vos blessures superficielle. Ce sera suffisant, je pense pour faire le trajet jusqu'à l'hôpital.

Tout en l'aidant à se tenir droite, je ramasse de la terre et un morceau de la météorite que je mélange et que je pose à côté de l'impacte et je dis :

- Par les pouvoirs éternels, je te somme de te montrer ! Viens à moi, antique protecteur !

Une fois ces mots dit, un cercle magique vert apparaît sous mon mélange, le scanne puis disparaît. Une fois le processus terminé, à la place du tas d'aggloméra, se dresse fièrement un géant d'acier imposant tant au niveau de sa stature que de l'aura qu'il semble dégager.

Le géant d'acier:
 

- Voilà ! Pour votre sécurité ! dis-je en lui montrant l'imposante créature, il est sous mon contrôle et vous protègera le tant qu'il faudra. Ici, nous nous trouvons à l'AGS, m'a-t-on dit : c'est un lieu somme toute hospitalier. Je pense que le plus urgent est de s'occuper de votre santé. Quand, aux éventuels assaillants, je suis en mesure de les contenir.

Je vais lui laisser le temps de se reposer. Je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir maintenir le Golem car les quelques actions magiques précédente mon couté un peu chère. Il faudra que je récupère des forces moi aussi mais, pour l'heure, pensons d'abord à cette jeune fille.

- Au fait ! J'en oublie mes bonnes manières : Je m'appelle Alister, magicien de formation. Et vous, comment vous nommez-vous ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 07/12/2013

MessageSujet: Re: Impact forestier Jeu 14 Mai - 1:23

Cela fessait quelques jours depuis l’évènement de la foret qui ne se passa rien de trop particulier, a part certains élèves que je devait réprimander pour leurs mauvaise conduite et que je fessait tout pour éviter mon supérieur de démons. Une matinée comme une autres enfin c'est ce que je pensait .

Au loin dans le ciel, je vit une boule de feu descendre comme si un ange avait été déchu, au moment du crache j'analyse le point de chute de cette boule de feu et surtout avec la drôle d'écran que ma refiler le directeur si cette chose n'est pas radioactive.

Après plusieurs analyses prouvant qu'il n'y a rien de dangereux en chimique ou biochimique, je me dirigea vers le point d'impact de cette boule de feu.

Arriver non loin du lieu du crash, je vit deux personnes sur des chaises assez anciennes, je me rapprocha de ces deux enfants pour savoir si ils ont vu quelque chose.


" Excuser moi de vous déranger, je suis Misha Castiel surveillant de l' AGS, je voudrais savoir si vous avez des informations par rapport au trou derrière vous, si oui je vous prierais de m'en informer sur le chant."

J'espère que la brute ne va pas venir lui et sa subtilité démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Abigaëlle »
avatar


Messages : 6
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 32

MessageSujet: Re: Impact forestier Sam 23 Mai - 15:40

Alors que je suis blottie contre lui, l'homme baragouine des mots que je ne comprends pas. Une lumière semble apparaître au niveau de ses mains et... deux fauteuils royaux anciens apparaissent. Des fauteuils ? En plein forêt ? Serait-ce de la magie ? Et pourquoi des sièges royaux ? De quel roi je parle ? ... Le nom Louis XIV apparaît dans mon esprit, mais je n'associe cela à rien. Rien de tout. Le néant. La France peut-être... Encore un mot inconnu...

L'homme me demande de m'asseoir... Mes jambes ne me portent quasiment plus, et je m'exécute sans broncher. Au moment où je me pose dans l'un d'eux, je me sens mieux... beaucoup mieux... Ma main... ma main monstrueuse semble... semble irradier une douce chaleur dans mon corps... J'ai l'impression que mon esprit devient brumeux...

Mais mon esprit redevient alerte dès que je vois un cercle d'invocation apparaître, suivi immédiatement par un colosse métallique gigantesque. Mon esprit hurle de terreur... mais mon corps semble... habitué à ce type de spectacle, et je crois bouche bée.

On me parle d'AGS... Altéa Groupe Scolaire... Une sorte d'école... Encore des mots, toujours des mots... Mais je me sens quand même réconfortée lorsque j'entends ces mots... Comme si j'étais... réconfortée... Il parle de me reposer, de blessures, d'assaillants... Je me regarde rapidement... et je ne vois aucune blessure... et un assaillant, qu'est-ce donc ?...

L'homme se présente... Alister Tremen... Avant même qu'il le dise, le mot magicien apparaît dans mon esprit... Magicien, Sorcière, Salem, à surveiller, Arcana Magica, Rayforce, potentiellement dangereux, à surveiller, à surveiller, à...
"A surveiller... qu'est-ce que ça veut dire... je ne sais pas... je ne sais même pas qui je suis..."

Je retourne mon regard, toujours gonflé par mes pleurs précédents.
"Je... je ne sais même pas ce qu'est un nom... je ne sais même pas comment je m'appelle..."

Soudain, un homme approche de nous... c'est un ange... A ses mots, mon corps se met à trembler de tout son être... et je sens comme un flux magique qui se concentre au niveau de mon gantelet. Ma main tremble, et je la saisis afin d'en arrêter le tremblement... même si j'ai très peur... l'ange ne nous a pas encore attaqués... et je n'ai pas de raison d'avoir peur... même si tout en moi crie "DANGER"...

J'essaie de sourire, mais je n'y arrive pas. Je reste dans ma chaise... non, je m'y enfonce, car je ne me contrôle pas tant que ça... et mon gantelet fait toujours des siennes... je ne sais pas si on peut raisonner un gantelet...
Misha Castel... ange... démon... très dangereux... à éliminer... à n'importe quel prix...
"Je... je ne sais pas... je ne sais rien..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Impact forestier Dim 24 Mai - 11:57

Le fauteuil semble lui faire du bien cependant l'apparition du colosse semble lui faire peur. Ben, me v'là bien ! Moi qui voulait l'apaiser, je provoque l'effet inverse. Elle sort des phrases comme si elle est entrain communiquer avec une autre entité. Cette entité veut surveiller quelque chose.

Elle semble avoir du mal a contrôler la magie qui s'échappe de son gant. Peut-être que cela fait trop d'information, trop d'émotion d'un coup. Cela ne fait que renforcer l'idée qu'elle a vécue des situation peu banale à tel point qu'elle ignore des choses élémentaires; comme si elle était un nouveau née qui découvre le monde pour la première fois. C'est très déroutant.

J'allais me lancer dans une action quand un certain Misha Castiel apparaît. Non seulement c'est un surveillant de l'AGS mais en plus l'aura qu'il dégage est angélique. Eh Bien ! Comment expliquer la situation dans laquelle nous nous trouvons ?

Pour l'instant, il ne semble pas vouloir ouvrir les hostilités; c'est déjà un bon début.

La jeune fille semble avoir du mal a contrôler son arme comme si.... Et si cet artefact était une entité à part entière, cela risque de compliquer la situation.

Tout d'abord, avec le peu d'énergie qu'il me reste, je fais disparaître le Golem qui redevient un tas de gravas. A cause de cette action, mes jambes semblent fléchir. Vite, je m'appuis sur l'un des accoudoirs de la chaise vide. Puis, je m'adresse à l'ange :

- La situation actuelle est un peu délicate : la jeune demoiselle ici présente est apparue suite à l'impacte. Les raisons de cet évènement sont pour le moment un mystère. De plus, elle semble être en état de choc; je pense qu'il lui faut de l'aide au plus vite, en tout cas, plus que ce que j'ai pu lui apporté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 07/12/2013

MessageSujet: Re: Impact forestier Lun 8 Juin - 16:41

J'écouta le garçon  m'expliquer de la situation du cratère, et de la jeune fille qui est apparu après l'impact, il ne sait rien par rapport à ce qui a pu provoquer cet évènement,il m'expliqua a l'air d’être en état de choc et qu'elle aurait besoin de plus de soins qu'il n' en procurait a ce moment la.

Je regarda la jeune fille assis sur le siège , elle saisi son autre main qui laisse apparaître un gantelet et arrêter les tremblements de son corps qui ont commencé au moment ou elle m' a regardé. Elle dit qu'elle ne savait rien, son regard envers moi était méfiant .

Je tandis la main pour toucher son épaule et lui transférer mon aura, pour qu'elle récupère un peu de sa vitalité pour qu'elle me suivent jusqu'à l’infirmerie.


" Je comprend mieux monsieur, je vous remercie de ces précisions, cela ne vous dérange pas mademoiselle de me suivre pour aller voir un médecin confirmé,sinon je serait dans de vous emmenez par force et j' en serait totalement désolé d'avance. Vous pouvez nous suivre si vous voulez monsieur."

Je recula d' un pas et tendit ma main dans sa direction pour qu'elle la prenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Abigaëlle »
avatar


Messages : 6
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 32

MessageSujet: Re: Impact forestier Ven 12 Juin - 14:45

Alister effectue soudainement une action que je ne comprends pas, une action de négation ou d'annulation, je crois... toujours est-il que la magie semble quitter son corps, le cercle d'invocation disparaît et le golem s'effondre en un tas de gravas dans un bruit assourdissant à mes oreilles. Le moindre battement d'ailes d'insecte gronde dans mes oreilles, alors de la pierre qui tombe et se brise sur le sol... Je me passe les mains sur les oreilles et je me les masse. Le contact de mon gantelet avec la peau de mes tempes me fait frissonner. Cet objet, est-ce vraiment à moi ? Ou bien est-ce moi ? Comment se fait-il que je sente la chaleur de ma peau sous cet amas monstrueux métallique... ou organique... je ne sais pas trop bien... l'un et l'autre peut-être... encore que je ne sache pas ce que veulent dire ces deux mots...

Puis les mots d'Alister atteignent finalement les méandres de mon esprit, et d'une toute petite voix, assez rauque, j'essaie de comprendre ce qui se passe.
"Un... un impact ? ... Quel impact ? ... Qu'est-ce qui est tombé ?"

Au moment où l'ange me touche, je frissonne de tout mon corps et... aïe... quelque chose m'a piqué la main droite ! Je regarde, et je vois qu'instinctivement, ma main gauche a saisi la droite... et que le gantelet de ma main gauche s'est hérissé de petits piquants... qui ont blessé ma main droite. Je vois du sang qui s'écoule de ma main droite. Il est rouge. Rouge sang, je crois. Comme un être humain, possiblement. Je suis fascinée, l'espace de quelques secondes, par ce liquide qui commence à couler tout doucement le long de mon bras, puis ma conscience revient est la douleur est vive.

L'ange semble m'avoir transmis quelque chose... une aura laiteuse semble me recouvrir... Aura angélique... Soins... Pertubations magiques... danger potentiel... Des mots me vrillent l'esprit, et j'ai toujours énormément peur de cet homme, mais le gantelet semble arrêter de vibrer, et les piquants, à peine sortis, semblent se fondre dans la masse lisse de sa surface. Je regarde ma main droite... Mes plaies se referment, tout doucement... La douleur disparaît... Je le regarde, droit dans les yeux. J'ai peur, très peur, si peur... Mais j'essaie de me montrer reconnaissante, et mon visage semble esquisser un sourire... ou quelque chose du genre...
"Je... je... je crois que ça ne me dérange pas, Monsieur Castiel... Enfin, ça me dérangerait si... si... si les médecins portent des blouses blanches... mais je crois qu'ils peuvent enlever leurs blouses si nécessaire... enfin, je crois... c'est ce que l'on fait avec les vêtements, non ?..."

J'essaie de me lever, mais mes jambes ne me portent pas et je m'effondre à nouveau dans mon siège.
"Je.... je suis désolée... y a-t-il un moyen de... de m'emmener... je... je crois que je suis trop faible pour marcher..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Impact forestier Jeu 18 Juin - 14:58

La main gantelée de la jeune fille semble indépendante du reste de son corps et..... la blesse !!! ??? !!!!!

Ce que je vois confirme l'indépendance dudit artefact. Je n'en avais jamais vue de la sorte. En général, ils n'ont pas de conscience propre normalement et ne sont pas agressif envers leurs hôtes . Et puis après tout, la magie peut revêtir diverse forme. La jeune fille semble très curieuse à la vue de son propre sang; comme si c'était la première fois qu'elle saigne. Je me demande quelle forme antérieur elle pouvais bien avoir ou, bien pire...

L'aura de Castiel semble la soulager et, en bonus, L'artefact se calme. Lorsque le surveillant évoque le fait d'aller dans un hôpital, elle est partante mais un peu rétissante quand aux médecins en eux-mêmes surtout en se qui concerne leur tenue de travail.

Je suis en train de me creuser la tête pour trouver une solution quand je sens une odeur d'alcool qui se rapproche.

- Oh non ! Dis-je surpris

Eh oui, Coco arrive en ... zigzag après avoir faillit se prendre deux arbres. Il se pose tant bien que mal sur le siège qui me sert de béquille. Il regarde la situation et dit :

- CarMagic ! Coco !

Et, on entend dans le lointain une sirène d'ambulance qui se rapproche. Je n'en reviens pas. Il peut faire venir de l'aide et sans alcool (enfin, il y a toujours l'alcool à 90°).

Mais je ne suis pas au bout de mes surprises : une fois arrivé à notre portée, je constate que le son provient bien d'une ambulance mais de 15 cm. On dirait un jouet.

Mini Voiture:
 

Mais non ! Ce n'est pas un jouet, c'est une Shift Car : un artefact vivant (donc ma réflexion de toute à l'heure est fausse, j'avais oublié leur existence, Baka moi) qui aide les humains. Ils sont indépendants.

La Shift Car allume une lumière bleu et scanne toutes les personnes autour de lui. Puis, elle se rapproche de moi.

- Coco ! Vas-y ! Soigne-le, Mad Doctor ! Dit l'alcoolique animal

- Quoi ? Mad Doctor ? dis-je surpris

Je n'ai pas le temps de fuir que la Shift Car m'envoie un rayon paralysant et fait apparaître des seringues de toutes les tailles qui me piquent tout t'en m'envoyant des décharges électriques. L'opération ne prend que quelques minutes qui semblent être une éternité pour moi. Pendant ledit "traitement", mes cris de douleurs sont couverts par le bruit de la sirène de Mad Doctor. Une fois l'action de la Shift Car terminée, une fumée sort de mon corps. J'ai mal mais j'ai retrouvé mes pouvoirs. Je reste allonger par terre avec des spasmes aux jambes et aux bras.

Puis Coco, fière de son action, regarde les autres protagonistes et dit :

- Arg ! A qui le tours, Coco !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 07/12/2013

MessageSujet: Re: Impact forestier Dim 2 Aoû - 0:40

La jeune fille voulait bien m'accompagner, mais a une seule condition, c'est que les médecins qui allaient l’accueillir n'est pas leurs blouse blanche.

"Si vous voulez mademoiselle, je lui dirait d'enlever sa blouse blanche, mais je ne peut vous dire si il l’enlèvera. Je vous prit de monter sur mon dos et bien vous accrocher."

Je me retourne et mis un genou à terre, c'est a ce moment la que le jeune homme dit une négation d'un ton surpris. Je sentit une forte odeur, je leva la tête et je vit un oiseau arriver en zigzag en plein vol en évitant très difficilement les arbres.
L'oiseau se pose sur le siège de monsieur Tremen et parle pour dire CarMagic suivi de coco, un bruit se fait entendre d'une sirène et je vit une voiturette arriver, s’arrêter devant nous trois, et envoie une lumière bleu sur nous.

L'oiseau reparla et de soigner a un certain Mad Doctor, la voiture commence a réagir, envoie un rayon qui paralysa le jeune homme , plusieurs seringues apparaissent autour de la voiture et s'implanta de monsieur Tremen jusqu'à finir par les cris de douleur de la même personne, quand la voiture enleva les seringues l'oiseau de malheurs nous regarda et dit a qui le tours.

Ni une ni deux, je me retourna pris la jeune fille dans mes bras, m'envola très loin de cette voiture pour protéger cette fille et aller rechercher derrière monsieur Tremen.


"Jeune fille, si je m'évanoui, prend ton courage a deux mains et fuit je ne répondrais plus de mes actes, c'est ce que mon maître m'a dit de dire si je protège quelqu'un qui est avec moi ."

Je m’éloignât le plus loin possible pour trouver un endroit neutre et discret pour que la voiture ne l'a retrouve pas et ne lui fasse du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Abigaëlle »
avatar


Messages : 6
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 32

MessageSujet: Re: Impact forestier Jeu 13 Aoû - 10:59

L'ange semble acquiescer à ma demande... sauf qu'apparemment, il n'est pas de son ressort de le leur imposer. Je ne suis pas des plus partantes, mais je crains ne pas avoir trop le choix. Je suis mal en point, pour le moment... et des soins sembleraient des plus appropriés. Le concept de soin m'échappe... ça a un rapport avec... réparer ou consolider, je crois... bien qu'aucun des deux mots n'aient de sens pour moi... mais je commence à m'habituer au flou artistique qui entoure mes... connaissances parcellaires.

"Je... je... je veux... enfin, j'accepte de vous accompagner... de toute façon, même si je voulais résister, je m'en crois bien... bien incapable... enfin, je crois..."

L'espace d'un instant, je vois mon gant... Il m'horrifie, et je me dis qu'un médecin pourra peut-être y faire quelque chose... l'enlever, l'amputer, le découper, le démonter... que sais-je encore... encore que je ne le sais point...

Et soudain, un volatile apparaît, volant à toute allure et se posant sur un des sièges... Il parle, c'est surprenant... enfin, plus surprenant que ça ne devrait l'être pour moi... et une ridicule petite ambulance apparaît à son tour... je crois que la situation est ubuesque et ne devrait pas avoir de sens pour moi, si j'étais dans mon état normal. Des aiguilles sortent de l'ambulance et électrocute mon sauveur. Je pousse un petit cri de surprise et la terreur reprend un peu le contrôle de ma tête. Je tremble comme une feuille et je frissonne de tout mon corps.

L'odeur, enfin, m'assaille. Âpre, piquante, horriblement saoulante, abrasive, urticante. Mais elle n'a pas le temps de m'assaillir que déjà, je sens des bras me soulever et je me vois décoller du sol. Mon gant se met à trembler énormément, mais bizarrement, je me sens apaisée alors que je note enfin que c'est l'ange qui m'a pris avec lui. Hélas, ce qu'il me dit aussitôt après avoir décollé me fait perdre toute cette assurance, et me revoilà plongé dans l'inconnu et l'expectative. J'aimerai profiter de ce vol, qui est une expérience agréable, mais mon esprit s'embue à nouveau quelque peu.

"Je... je... je ferai de mon mieux... mais je... je... je ne promets rien."

Je sens le vent qui caresse agréablement mon visage alors que nous volons vers un autre endroit, une autre destination inconnue de mes yeux et de mon esprit. Et même si la chaleur du corps de l'ange m'irradie, je frissonne de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Impact forestier Mer 19 Aoû - 15:08

Aie ! Aie ! Aie ! Saleté de volatile ! Je me relève doucement tout en ayant mal à des endroits dont j'ignorais l'existence (même mes sourcils me font mal). Par réflexe, Misha Castiel mit la jeune fille à l'abris me laissant ainsi seul coincé entre ce maudit animal et son instrument de torture médical.

Malgré tout, ce "traitement" m'a redonner mes pouvoirs et je ressent plus de fatigue. En tout cas, j'espère que l'odeur de brûler va s'en aller avec le temps.

Je n'ai pas le temps de faire quoi que ce soit qu'une feuille d'honoraire apparaît dans mes mains.... pour les services de Mad Doctor. Pour le règlement, il est écrit en bas du document : "Le Paiement est à effectué à Coco uniquement en liquide".

Eh, me voilà bien ! Tous les prétextes sont bons pour pouvoir picoler. Pour régler cette histoire, je fais apparaître un fut de bière en mettant la condition express que la Shift Car s'en aille. Aussitôt dis, Aussitôt fait, Coco eu son liquide et la voiture s'en va comme elle était venue.

Je ne sais pas où sont Misha et la jeune fille. Je vais les attendre ici. Ils finiront bien par revenir. Et me voilà assit par terre à coté d'un perroquet qui nage dans un tonneau en chantant des chansons à boires.

Elle est super la vie scratch !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 07/12/2013

MessageSujet: Re: Impact forestier Mer 16 Déc - 1:00

J'emmena la fille jusqu' au dortoirs des professeurs , j' enterai a l intérieur et frappa a la première porte .

Boom Boom Boom

"Ouvrez cette porte , j ai une jeune fille mal en point je vous la dépose a coter de votre porte je dois vérifier ci le second élève va bien ou pas. "

Je sortit et décolla dans la direction vers l'endroit que je venait de quitter, en espérant que la jeune fille s' en sortira et je pris un peu plus de vitesse.

En arrivant vers le lieu  ou est le jeune homme je regardât le sol autour de lui , ne voyant pas la voiture je commençait à descendre tout en regardant l' oiseau nager dans un tonneau.


"Jeune homme , vous allez bien, dois je vous emmenez a l'infirmerie ou vous allez bien. et surtout c' était quoi cette chose immonde."

J' attendit une réponse bien précise et très décrite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Impact forestier Sam 2 Jan - 16:15

Comment expliquer la situation ? Je voulais me lancer dans une explication quand une brume se lève. Puis, je sens comme une grande magie qui arrive vers moi. Quelques seconde plus tard, surgissant de l'ombre, un mage encapuchonné avec un long bâton s'avance vers moi. Coco semble le connaitre puisqu'il délaisse son fut (vide) pour se percher sur son épaule du premier coup.

Magicien:
 

L'énergie qu'il dégage est profonde, ancienne mais pas menaçante. Après tout, des encapuchonnés par chez nous ce n'est pas ce qu'il y a de plus rare. Que ce soit pour les cérémonie officielles, les réunions des anciens ou bien juste pour picoler, les occasions de briller ne manquent pas. Celui-là, je n'ai pas l'impression qu'il soit là pour rigoler. D'un seul geste de la main, sans incanté, il fait disparaître le tonneau et se tourne vers moi :

- Alister Tremen alias le Gag Magician !

- Si on pouvait éviter ce surnom, ça m'arrangerait.

- Silence ! Hurle-t-il Quand Zenéros parle, on l'écoute.

Oh non ! Pas lui ! C'est l'exécuteur du grand conseil. On raconte que les magiciens préfèrent se jeter dans un trou noir plutôt que de subir ses sanctions. Je voudrais fuire mais je ressens comme une sorte d'entrave.

- Vous avez été reconnu coupable de tentative de fraude temporelle de catégorie trois : voyage non autorisé par le conseil....(coco lui dit un mot à l'oreille).... Mon acolyte me dit que tu t'es montré digne de confiance pendant ta période d'évaluation de sanction. En conséquence de quoi, ...

Une ceinture en forme de bouteille de vin apparaît sur ma taille.

- Henshin !

Et, je me transforme en une sorte de guerrier noir et rouge avec un énorme G sur ma poitrine.

Kamen Rider:
 

- Te voilà devenu, le guerrier de Baccus, le protecteur de l'alcool, du vin et du rafinement : Kamen Rider G.

- Kamen Rider G ? C'est quoi ce bins ?

- Silence ! Pour prouver ta valeur, tu devras protéger ce monde des envahisseurs venant du...cosmos.

- Et vous pouvez m'en dire d'avantage ?

- Ecoute, mon p'tit ! J'ai un début d’Alzheimer; c'est déjà bien que je ne me sois pas tromper d'époque, alors n'en demande pas trop.(Il toussote) . Bref ! Quand tu les auras vaincu, tu pourras revenir chez toi.

Puis, le mage s'en va dans la brume en disparaît dans le néant.

- Eh ! Attendez ! Comment j'enlève ça ?

- Débrouille-toi ! dit une voie dans le lointain.

Bon ! Me voilà Bien !

Je retire la ceinture et je me dé-transforme instantanément. Pour une fois que j'ai de la chance. Puis je me tourne vers Mr Castiel :

- Comment vous expliquer ce petit interlude : Afin de faire s'en aller la voiture des enfers, j'ai soudoyé le perroquet pour qu'il la fasse disparaître mais ce que je ne savait pas c'est que ce maudit animal soit un serviteur de l'exécuteur du monde magique Zenéros. Après ben, vous avez entendu comme moi la suite. Un vieux mage Alzheimer me demande de détruire une menace qu'il a oublié. Je vous jure qu'on est pas tous aussi excentrique dans mon monde. (je me gratte la tête)Quoique...

J'espère avoir été assez claire. En tout cas la situation, quant à elle, ne l'est pas totalement et je pense que cela va empirer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Impact forestier

Revenir en haut Aller en bas

Impact forestier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» " NUCLEAIRE - " L'impact est très difficile à évaluer ".
» [Résultat] Impact Wrestling - 23/06/11
» [Résultat] Impact Wrestling - 15/12/11
» Les Grenadiers gagnent contre l’impact de Montréal (2-0).Grenadye alaso.
» Impact vs NY Redbulls - Mercredi 5 aout.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leonidas World :: Le Campus Parisien Alentours :: Forêt-