Leonidas World


Une fac qui accueille de jeunes étudiants et étudiantes qui ont tous en commun leurs pouvoirs surnaturels ! Les cours sont plus ou moins bien tenus, vus les élèves que les classes peuvent contenir.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La forme Gargantuesque du Schnapy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Jack »
avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 24

MessageSujet: La forme Gargantuesque du Schnapy Mar 19 Mai - 1:14

Résumé : le Schnapil vient tout juste d’être créé et se déroule peu de temps après "Jack et Machiavel - I - La rencontre"
Les rôles des zones n’ont pas encore été attribués, Schnapy est dans la prairie tandis que jack est dans le bâtiment principal.

Jack s’occupait tranquillement de la réserve du Schnapil quand soudain, il entendit des bruits venir de l’extérieur, des bruits de dispute. Il se dirigea donc vers l’origine du bruit quand il surprit Schnapy et Péki en train de se disputer.

Schnapy, qu’est-ce que tu fais ? Arrête ça tout de suite

A ces seuls mots les deux créatures arrêtèrent de se disputer et partirent chacun à des endroits opposés. Quand Schnapy arriva à hauteur de Jack, celui-ci lui dit :

Bah alors Schnapy ? Je sais que tu n’aimes pas trop les chiens mais ce n’est pas une raison pour te disputer avec lui, il a quand même le droit de se promener où il veut dans la prairie non ?

Bien que Schnapy ait tout entendu, il n’avait rien écouté, il était trop énervé par la présence de Péki sur son territoire.
Peu après que Jack soit reparti ranger la réserve, de nouveaux bruits de disputes se sont fait entendre. C’est encore Schnapy et Péki qui se battent. Jack va les voir, retourne dans la réserve et le cirque recommence une, deux, trois, quatre fois. À la cinquième, Jack arrive très énervé et près à vraiment gronde Schnapy. Quand soudain, en arrivant au niveau de Schnapy, celui-ci semble grandir et grossir. Il grandit tellement que sa taille dépasse rapidement Jack. Son poil devient sombre comme si le soleil c’était couché sur la prairie de son pelage. Une fois que Schnapy semble ne plus grossir, il doit bien faire 3m de haut, 200Kg, de grandes dents tel un tigre à dents de sabre ainsi qu’un pelage couleur nuit non sans rappeler l’obscurité.

Schnapy ?

Prononça timidement Jack. Le mastodonte, tourna sa tête en direction de Jack, puis fixa Péki, apeuré, qui commença à détaler. Jack se retrouva donc à courir après Schnapy qui courrait lui-même après Péki. Après une heure de course interminable dans le Schnapil, Schnapy s’arrêta dans la forêt. Il semblait avoir perdu la trace du Péki. Cherchant partout, allant même jusqu’à déraciner les arbres. Jack commença à s’en approcher tout doucement, ne voulant pas se prendre un coup à cause de la fureur de Schnapy. Une fois à son niveau Jack reconnue la grosse créature qu’était devenu Schnapy au portail de Galenver.

Schnapy !

La bête s’arrêta et fixa de ses yeux dont la couleur reflétait l’immensité du cosmos. La bête se mit à crier et Jack se sentit pétrifié à cette vision, mais il ne put s’empêcher de penser qu’au fond de cette gigantesque masse de muscle, se trouvait le petit rongeur amateur de carotte.

Schnapy, c’est moi, Jack

A ces mots, le mastodonte, arrêta de crier et se rapprocha de Jack.
Le fixa encore plus intensément, grogna. Puis après plusieurs secondes qui semblaient interminables, il se jeta sur Jack et se mit à le lécher. La langue faisant toute la largeur de Jack, il se retrouva bientôt couvert de bave, mais riait aux éclats, car il avait retrouvé son Schnapy qui commença ensuite à reprendre sa forme de peluche originelle.

Si tu savais comment tu m’as fait l’une de ces peurs, mais tu as l’air de pouvoir te contrôler dans ta forme « monstrueuse », tu crois que tu pourrais réessayer ?

Schnapy hocha un puis de sa petite frimousse. C’est alors que Jack commença à se demander comment faire en sorte de transformer Schnapy.

Humm, Quand Schnapy a-t-il put se transformer ? Face à des adversaires et fasse à ce qu’il déteste … Humm, mais quel est le point commun aux deux ?

La colère

Cette voix, si profonde et si glaciale qui surgit dans l’esprit de Jack, oui, ça ne pouvait être que lui qui a répondu à la question : Machiavel. Le démon gourmet qui sommeillait en Jack.

Pourquoi m’aide tu, toi ? Tu ne veux pas répondre aux autres questions, mais là tu m’aides ?

Mon petit Jack, j’ai assisté à toute la scène et comme tu as eu le courage d’aller lui faire face sans mon aide, je me suis dit qu’un petit coup de pouce ne te ferait pas de mal.

Et pour les autres questions que je t’avais posés ?

Hô, mais que tu peux être pénible. Tu sais, j’ai encore besoin de garder des cartes dans mes mains. Mais ne t’inquiète pas, je jouerais mes cartes bien assez tôt. Alors, arrête avec ça et fait comme si je n’étais pas là

Puis le silence se fit. Jack avait compris que cela ne donnerait rien de presser Machiavel sur des révélations. Il se concentra donc sur Schnapy et il se sentit comme capable d’influer sur un être proche de lui. Jack se concentra encore un peu et fit passer la couleur de l’être en rouge. Soudain, la couleur disparue et il constatât avec stupeur que Schnapy rechangeais de forme. Et cette fois-ci il avait l’air moins contrarié.

Youpi on a réussi !

s’écriât Jack tout content de voir que Schnapy pouvait être bien plus que son simple compagnon, mais aussi son compagnon d’arme.
Jack grimpa sur le dos de Schnapy quand Péki sorti d’un terrier pensant que la bête en colère était partie. Mais quand il se trouva truffe à truffe avec Schnapy, le sang du Péki ne fit qu’un tour avant de se remettre à courir. Schnapy se remit à sa poursuite, mais cette fois-ci, Jack était sur son dos et se sentait ballotté comme une feuille sur son arbre quand la tempête fait rage. Néanmoins, Jack ne se débina pas et chercha une solution.

Mais oui !

Jack fouilla dans sa poche et sorti une poignée de carotte de sa poche qu’il n’avait pas eue le temps de ranger à la réserve.

Regarde Schnapy ce que j’ai pour toi, mais seulement si tu te calmes

dit Jack en montrant les carottes au-dessus de la tête du gros Schnapy. Ce dernier s’arrêta immédiatement, ce qui propulsa Jack Deux mètres devant lui. Jack se releva et vis Schnapy sous sa forme monstrueuse qui fixait les carottes.

Alors, Schnapy, tu les veux ces carottes ? Mais pour ça il faut te calmer

Moins d’une minute après les mots de Jack, Schnapy retrouva sa forme d’origine.

C’est bien Schnapy, allez, prend ces carottes, tu les as bien méritées

C’est alors que Schnapy se rua sur les carottes et commença à manger goulument.

Bon au moins c’est clair, je sens que tu vas t’occuper de la nurserie, sinon le Péki t’embêtera tout le temps et cela ne va pas être gérable.

Suite à cela Schnapy pris la responsabilité de la nurserie tandis que Jack deviendra le gardien de la prairie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La forme Gargantuesque du Schnapy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» Le blog : forme et fond ?
» Réforme du corps enseignant de l’Université de Poitiers
» La folie est vraiment une forme de sagesse ? [Solo Rang C]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leonidas World :: Le Campus Parisien Alentours :: Schnapil-