Leonidas World


Une fac qui accueille de jeunes étudiants et étudiantes qui ont tous en commun leurs pouvoirs surnaturels ! Les cours sont plus ou moins bien tenus, vus les élèves que les classes peuvent contenir.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Les colocs du chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Henry »
avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 12/09/2015

MessageSujet: Les colocs du chaos Sam 12 Sep - 23:53

Fiche d’identification 
Nom : ?
Prénom: Henry / Nyarli (Nyalathotep)
Age: 16 Ans / environs 15 milliards d’année (16 en apparence)
Sexe: Homme / indéfinie (Femme en apparence)



Fiche de situation 
Race : Homme artificiel / dieu Extérieur
Classe du Personnage: Sorcier dynamique / Changeur de forme
Pouvoirs : Invocation / Polymorphisme
Arme : Necronomicon / Arme naturelle
Note supplémentaire : Bleu = Henry, rose = Nyali



Thème personnel 
Description physique :

- Bon... je vais commencer !

- Maiheu ! Les dames d'abord !

- Si tu veux...

- Salut ! Je m'appelle Nyali ! Je suis une jeune fille de 16 ans. J'ai les yeux bleu-vert, les cheveux blanc et long (avec une longue mèche que j'arrive pas à coiffée ! Elle m’énerve celle là!). Sinon je porte des vêtements blanc et noir et apparemment je suis plutôt mignonne !

- Oui enfin, c'est pas ce que dit le necronomicon.

- mais non ! Parle pas de ça !

- Humhum : Nyalathotep , le chaos rampent, serviteur d'Azathot, il possède plusieurs apparences, la plus connus se nomme la langue sanglante et est une masse informe de tentacules et de protubérences immonde surmonté d'un tentacule rouge sang se dressant vers la lune. On le décrit au...

- Maiheu ! T'es méchant ! J'avais dit qu'on en parlait pas...

- Bon ok, j'arréte. A mon tour du coup. Bah moi je suis un adolescent de 16 ans aussi. Je suis pas très grand, j'ai les cheveux blanc aussi, des yeux violet et je porte des vêtements de mages. Sinon j'essaye de toujours d'être gentil et souriant contrairement aux autres cinglés de mon espèce. Voilà je crois que c'est tout pour moi !


Henry:
 


Nyarli:
 

Description caractérielle :


- Alors mon caractère... bah... je suis normal... je tente d'être sympa, de pas faire de vague. J'aime beaucoup les oiseaux sinon.


- Et concernant le fait que tu es censé devenir le maitre absolue de l'univers et asservir tout les peuples à ton culte ?

- On en a déjà parlé ! Je veux pas asservir l'univers ! Ha oui, sinon je suis plutôt patient et calme, un peu l'opposé de l'autre boulet.

- Maiiiiis … t'as oublié le faite que tu était un gros rabat-joie * qui remarque même pas quand je me suis fait jolie pour toi... *

- A ton tour ?

- Ouais... bah moi je suis plutôt active et curieuse ! J'adore découvrir de nouvelle chose et je fouille tout le temps pour découvrir des trucs sur l'humanité ! Sinon j'adore les manga ! Surtout les comédie romantique... c'est mignon je trouve. Oui je suis assez fleur bleue en fait ! Donc voilà.. ; sinon je tente de mettre de coté mes pulsion de dieu dominateur. Je pense que c'est tout... dit... tu le pensait vraiment quand tu m'as traité de boulet ?

-Mais non... juste que tu un peux exubérante parfois... je t'aime bien tu sais

- Oki !

Votre passé :


La journée venait de se terminée. J'étais rentré des cours depuis quelques minutes et j'étais tranquillement installé sur mon bureau pour réviser mes cours d'occultisme tout en regardant le soleil. On était mardi, il était 18h, le soleil se couchait et j'aimais beaucoup ce moment. C'était une période de calme. Nyali finissant ses cours à cours à 17h30 et n'allait pas tarder à rentré à l'appartement et le chaos prendrait possession de ces lieux.



-Henry ! Je suis rentré !



Qu'est ce que je disais... Bref, Nyarli jetta ses affaires dans le coin de piece qui lui servais de bureau, puis fonça sur moi, me pris dans ses bras et me colla de force une bise sur la joue.



- Et ! Lache moi ! J'essaye de réviser !



Nyarli me lacha puis me lança un grand sourire : elle avait eu ce qu'elle voulait. La jeune fille se dirigea alors dans son coin de piece, se vautra sur un grand pouf rose et attrapa un manga qui traînais dans son immense collection, puis commença à lire tranquillement. Je lui lança un regard, et vis qu'elle était radieuse, comme à chaque fois qu'elle arrivais à recouvrir de bave. Voyant que je la regardais, elle se redressa.



- Tu as passé une bonne journée ?



- Bof, la routine, j'ai un contrôle d'occultisme demain, du coup je révise un peu.




– ok ! Y s'est passé des trucs aujourd'hui !



- Ha ? J'étais pas au courant, quel sont les nouvelles ?



- Si tu sortait un peu le nez de tes bouquin tu le saurais. Léonidas a monté un camp de réfugié pour des humains d'un autre monde. Tu devinera jamais qui le dirige !



- Le gars avec qui tu étais sortit l'année derniére ?



-*s'était pour te rendre jaloux* Non, c'est un gars que tu connais bien.



- Un camarade de classe ?




-Non ! Yura Vanscalpel !



Au moment où Nyarli prononça se nom, mon corps entier pris comme un electrochoc. Je me retournais d'un coup vers ma colocataire. Son sourire charmeur habituelle s'était changé en un rictus moqueur. Je connaissais cette expression, c'était quand sa nature de dieu très ancien reprenait le dessus.



-Allons, tu ne pensais pas que tu allais pouvoir passé toute ta vie ici sans que ton passé te rattrape ?



-En fait je l'espérais...



la jeune fille repris son expression souriante habituelle.



-Bah c'est vrais qu'on est bien ici tout les deux.



Je me retournais alors, me repenchant dans mes révisions. Alors que je notais les points important de mon cour rageusement, mon passé me revint à l'esprit.



Tout commença il y a douze ans celons la continuité de Galenver et seize ans celons ma propre perception. De ce qu'on m'a raconté, le Docteur Acce avait lié un pacte au condition qui me sont inconnus avec un petit culte vénérant Azathot. Je ne sais pas ce que le culte promis à Ace, mais je sais ce que leur donna le dictateur : Un enfant. En effet, le culte avait comme objectif d'incarner leur dieu dans le plan des mortel, et pour cela, il avait besoin d'un corps. Cela faisait plusieurs année qu'ils avaient tenté avec des humains Lambda, mais aucun n'était capable d'accepter dans son esprit la vision terrifiante du chaos cosmique qu'était le dieu exterieur. Ace, qui bénificait de bonne avancé sur le projet homme artificiel, leur créa alors un être capable d'accepter le chaos dans son esprit : Le numéro 717, alias Henry, autrement dit, moi.



J'ai donc été élevé durant mes première année par le culte. J'ai détesté cette période, certe j'était vénéré comme un dieu... mais j’étais seul... je n'avais comme amis que deux trois oiseaux qui voulais bien venir me voir. De temps en temps, je recevais des nouvelle du reste du monde. C'est là que j’entendais parler de mes « Frère ». La plupart du temps du temps, ça me terrifiait, tous était formé depuis leur naissance pour devenir des tueurs. Mais celui qui me terrifiais le plus, c'était le numéro 24 : Yura. Je savais qu'il se trouvais isolé dans un laboratoire où il était le seul enfant dont s’occupait les scientifiques, mais je savais aussi le goût prononcé qu'il avait développé pour la mort. Je pense que les histoire terrifiante sur les autres hommes artificiel influença fortement ma personnalité. N'étant pas soumis ou fou, j'ai décidé de devenir quelqu'un de bon. Plus les jours passais, moins j'avais envie de devenir l'incarnation d'Azathot.



Puis, viens ce jour qui changea ma vie : ma rencontre avec Nyarli. Lorsque j'eu huit ans, quelques jour après le massacre des scientifiques du projet homme artificiel, je fus Kidnappé. Pas par un bon samaritain venu m'aider, non, mais par un dieu extérieur : Nyarlathotep. Ce dernier vint me chercher dans la grotte qu’habitais le culte. Cela faisait longtemps qu'il m'observait, et qu'il observait le culte. Pour lui, le culte était trop ordonné pour formé le futur avatar du chaos primordial, et qu'il avait décidé de me prendre en mains. Pour cela, il allais m'envoyer dans un endroit chaotique, où des centaines d'esprits, avec des pouvoirs différents se rencontrait et formais l'essence même du chaos : l'imprevus. Nyalathotep me donna alors un livre qui celons lui m’apprendrait tout ce que je devais savoir sur ma tache : le Necronomicon. Puis il me balanca dans un portail tridimensionnelle (après avoir réglé son compte au culte au passage...)



Bizarrement, il choisit de m'envoyer à l'Ags.



J'y ais passé de superbes année, j'y ais suivit un cursus scolaire complet. Nyalathotep, pour éviter que j'abuse de son pouvoir cella une partie des pouvoir du necronomicon. Au fur et a mesure des annés, je me suis fiat des amis, et je pris la décision de refuser de devenir l'incarnation d'Azathot. Pendant ce temps là, le dieu extérieur me surveillait, prenant différentes formes. Cependant, je pense qu'il s’ennuyait. Il commença alors à explorer la culture humaine, découvrit certaines œuvres et tomba un jour par hasard sur ce qui changea son existence : les mangas.



En quelques annés, Nyarlathotep, le chaos rampent changea du tout au tout. Il lut plein de comédi romantique te subit peu a peu une transformation. Lorsque j'eu 12 ans, Nyarlathotep disparut de ma vie pour laisser place à Nyarli. L’excès d'histoire d'amour lui avait fait prendre la décision de devenir une jeune fille qui étudierait avec moi, et mènerais une vie « humaine » (par contre je crois qu'elle a béguin pour moi). Depuis 4 ans, je vis donc dans un appartement assez sympathique avec Nyarli.



Bref, c'était des annés tranquilles, loin de l'enfance solitaire et du destin qu'on m'avait choisit... mais je venais d'apprendre que Yura était à l'AGS... un autre homme artificiel... dans mon cœur, cet nouvelle sonnait comme la fin des annés tranquille. Alors que j'évrivais, je me rendit compte que des larmes coulait sur ma feuille. Nyarli vit que je sanglotait. Elle quitta alors son pouf et me pris dans ses bras. D'habitude, je n'aimais pas les marques d'affection fréquente de la jeune fille. Mais pour une fois, cela me soulagea. Cela me faisait sentir que même si des temps troublé s'anoncais, je n'était pas seul. Je ne voulait pas lui dire, car je repensait souvent à sa vrais nature, mais dans le fond, c'était ma meilleure amis.



-T'inquiéte pas Henry... si il a pus rentrer à l'AGS, c'est que Léonidas doit le surveiller !



-Oui tu as raison...



La jeune fille me lança alors un grand sourire.



-Allez ! Je suis sur que même si ça sera moins calme qu'avant, on va bien s'amuser tout les deux !








Pour plus d'infos 
Comment avez-vous connu le forum ? J'y suis déja
Quelle est votre ancienneté en forum RPG ? : plusieurs annés
Votre disponibilité : 7
Code : Bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Léonidas »
avatar
Admin

Messages : 188
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 37
Localisation : Grece

MessageSujet: Re: Les colocs du chaos Lun 21 Sep - 8:31

Fiche Validée !

Bienvenue à vous deux

Amicalement Leonidas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leonidasworld.forumgratuit.org

Les colocs du chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Ork vs chaos khorne
» Chaos Nova, Double bash...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leonidas World :: Fiche de Présentation :: Validation des fiches-