Leonidas World


Une fac qui accueille de jeunes étudiants et étudiantes qui ont tous en commun leurs pouvoirs surnaturels ! Les cours sont plus ou moins bien tenus, vus les élèves que les classes peuvent contenir.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Ne frustrez jamais un primordial, c'est mauvais pour la santé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 20
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Ne frustrez jamais un primordial, c'est mauvais pour la santé ! Jeu 30 Oct - 16:28

J'arrivai à ma chambre complètement déboussolé, je posai sur ma table de chevet les quelques livres sur Ifrit et autre primordiaux que j'avais empruntés à la bibliothèque et jetai un œil à mon ordinateur. Ahnelia avait sans vouloir et par je ne sais quel magie installé sur mon ordi un programme qui listait avec précision tous ses armures et armes, en détaillant tout sur leurs moindres pouvoirs, ça faisait maintenant un mois que le programme tournait non stop.

- Alors résultats des recherches ... Environ 35 000 .. Ok .. ça fait quand même une sacrée armurerie, progression de la recherche .... Quoi ?!? Seulement 0.7 % en un mois mais elle en a combien, des armures ?

Je m'assis dans mon fauteuil, et lâchai un grand soupire.

- Laissons ça de coté pour le moment et focalisons nous sur mon autre problème, pourquoi j'ai un primordial dans mon arme et pourquoi mon cousin est dans un jeu video ?

- Bon reprenons depuis le début, à mes 10 ans mon cousin me donne deux armes a feu, avec pour seul explication un mot marqué : "Bon courage, moi, j'en peux plus !", mes parent se débarrassent des armes et je ne les revois plus pendant des années, puis je les revois entre les mains de personnes me ressemblant, je découvrirai plus tard que c'est un de mes pouvoirs ...

Je restai là un moment la tête dans les mains, quel était le lien entre mes armes et mes clones, et pourquoi avait il l'air si différent de mes clones habituels ?

- Mais j'y pense, il m'avait dit quelque chose ce jour-là ... RHAAAA !!! Je m'en souviens plus.

Je fermai mes yeux et me concentrai comme me l'avait appris Murasaki pour contrôler ma vision du wakfu, je fis le vide en moi et pris une grande inspiration, puis je focalisai toutes mes pensées sur les évènements de la banque, je revis la scène, j’étais dans la banque mais je me voyais, je volais au dessus de la scène à côté de moi, je vis un autre être.

C'était une femme, sa peau était d'une couleur bleu glace tandis que ses cheveux tressés en plusieurs nattes étaient d'un bleu foncé avec quelques nuances plus claires, elle ne portait quasiment aucun habit.

Spoiler:
 

Elle avait l'air inquiète, elle regardait la scène avec un certain dégoût, que je pouvais comprendre, puis je m'entendis parler mais ce n'était pas ma voix, c'était une voix beaucoup plus grave et caverneuse.

- Les humains ont de drôle de manière pour s'amuser.

- Ce n'est pas un jeu, mon frère, et si nous ne faisons rien, il risque de lui arriver des problèmes. Dit-elle en montrant du doigt le moi de l'époque.

- Bah ! ILS l'ont choisi, il devrait s'en sortir tout seul non ?

- IFRIT ! rugit-elle. Si il lui arrive quelque chose, c'est notre monde que nous condamnons, et il n'a même pas encore conscience de ses pouvoirs, nous devons agir !

- Ok ... ok.

Il regarda autour de lui et vit une vitre, il s'en approcha et là, je vis son reflet, c'était un être en grande partie humain mais il possédait quelques traits démoniaques, ses cheveux étaient blonds et ses yeux, d'un rouge écarlate, il avait des cornes sur le haut de sa tête à la manière d'un bouc et sur les coté du crane comme un taureau, dans son dos deux petites ailes faites de plumes rouges, ses mains était deux fois plus grandes et se terminaient par de grandes griffes noires, il ne portait qu'un pantalon marron en guise de vêtement.

Spoiler:
 

- Commençons par prendre une forme plus appropriée.

Puis je le vis le reflet se transformer, au fur et a mesure qu'il se transformait, il perdait de son humanité et devenait de plus en plus une bête sombre et démoniaque, quand il se retourna vers la femme, celle-ci s'était aussi transformée pour devenir une femme plus mature et séduisante.

Spoiler:
 

- Allons y ma sœur.

Puis je nous vis nous rapprocher du sol, droit en dessous de nous deux de mes clones apparurent, à peine eurent ils le temps de bouger que les deux êtres avaient pris possession de leur corps. Dans mes mains apparurent mes deux armes.

- Hey Shiva ! Ton arme, dit Ifrit en lui lançant le pistolet, puis tout en envoyant l'arme il visa le ravisseur qui me tenait en joue.

- Pathétique humain ! dit il de sa voix sombre.



Puis il appuya sur le gâchette, je vis comme une sphère de magie de couleur rouge se concentrer au bout de l'arme, puis la concentration d'énergie se figea et le coup partit dans un énorme bruit de coup de tonnerre, je vis le projectile partir et traverser entièrement le corps de la personne qui me tenait en joue, l'autre personne qui était près de lui se retourna et mit Ifrit en joue. Ce dernier lui fit un signe d'adieu, mais trop tard, le projectile qu'il avait envoyé avait dévié sa course pour venir se placer derrière la nuque de la personne, celle-ci eut à peine le temps de réagir qu'elle s'embrasa instantanément.

Les deux autre personne alertées par le bruit arrivèrent dans la salle l'arme à la main, ils étaient au premier étage, Ifrit leur fit un grand salut de la main comme pour leur dire bonjour, puis on entendit un premier tir et le premier des deux homme se retrouva figé instantanément dans la glace puis tomba en contrebas de la banque, se brisa en morceaux, le second sursauta en voyant son collègue tomber, et sentit une main dans son dos, celle ci le poussa et il trébucha dans les escaliers, durant sa chute, je vis Shiva tirer vers lui, mais elle ne le toucha pas. Je vis a la place un mur de glace avec des pics apparaître en contre bas, et l'homme finit sa course dans celui-ci.

Shiva rejoint Ifrit, et il se tournèrent tous les deux vers le moi de l'époque et avancèrent ensemble, puis arrivèrent à mon niveau et se mirent à genoux et s'approchèrent de mes oreilles et dirent à voix basse :

- Cette fois, tâche de bien t'occuper de nous !
 - Cette fois, tâche de bien t'occuper de nous !


[HRP] à suivre...[HRP]

[Corrigé par Coralie Brocoli, correctrice orthographique sayenne]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 20
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Re: Ne frustrez jamais un primordial, c'est mauvais pour la santé ! Jeu 13 Nov - 21:34

Je me réveillais au milieu de ma chambre, j'étais allongé par terre, je portais ma main à ma tête lentement, j'avais très mal comme si j'avais reçus un coup sur le crane, j'essayais de réfléchir mais tout était confus dans ma tête, la douleur m’empêchait de me concentrer.

Je commençais à me lever mais en faisant jouer mes muscles, je sentis une vive douleur me déchirer le torse, je hurlais de douleur, j’avais un court flashback d'un de mes clones affrontant Ahnelia, je me rattrapais au meuble le plus proche, je portais ma main au torse et sentis comme une coupure, je me dirigeais tant bien que mal vers mon miroir et la je vis une énorme cicatrice ou plutôt comme une grande marque de brulure au travers du torse.

- Mais bordel ! Qu'est ce qu'il se passe ? Pourquoi j'aurais un de mes clones qui se battrait contre Ahnelia ?

A peine ais-je eu le temps de me poser la question que je sentis comme une lame s'enfoncer dans mon ventre, je portai les mains vers mon ventre mais ne sentis aucune lame, la douleur était extrême, je tombai lentement sur mes genoux le souffle coupé, je levai mes yeux et vis Ahnelia devant moi, on était dans le dojos de Ophélie, Ahnelia me regardait d'un regard noir, elle avait l'air exténuée, puis ma vision se troubla et je m’évanouis.

Je me réveillai un peu plus tard, quand j'ouvris mes yeux, je constatais que j’étais toujours dans ma chambre, mon corps me faisait toujours souffrir, je voulus me lever, mais je sentis une main se poser délicatement sur mon épaule et me faire rallonger, c'est là que je vis une jeune femme à la peau bleu, elle était magnifique.

Spoiler:
 

- Shiva ? dis-je surpris.

Elle me lança un sourire, et me fit signe de me taire en plaçant lentement son doigt devant sa bouche, ma tête se posa délicatement sur ses cuisses puis elle plaça ses deux mains de chaque coté de ma tête et commença à chanter.


    Sa voix était douce et claire, aussitôt qu'elle avait commencé à entonner sa chanson que tout devint sombre autour de nous, je vis des sortes de petites fumeroles bleutées voleter proches de nous, certains se posèrent sur mes douleurs et disparurent, aussitôt la douleur s’atténua mais ne disparut pas pour autant, tout du moins juste assez pour que je puisse me relever, je manquai de retomber par terre dû aux douleurs qui parcouraient tout mon corps.

    Shiva finit sa chanson, il y eut un bon moment de silence, je me tournai vers elle, celle-ci se releva lentement et ouvrit les yeux et me regarda, un immense sourire apparut sur son visage, elle avança lentement en ma direction, sur le sol, à chacun des ses pas des traces de givre apparurent, soudain suite au écho de son chant j'entendis au loin le même chant se répercuter tout autour de moi, il était chanté par tout un chœur. Je me sentis comme apaisé par cette musique.

    Quand Shiva arriva à ma hauteur, je vis que quelque larmes avaient coulé sur sa joue, son visage affichait toujours un sourire radieux, elle prit ma main et se mit à genou devant moi, courba la tête et me dit :

- Je suis heureuse que vous puissiez enfin me voir maître. Je ferai de mon mieux pour vous servir.

    Puis elle recula et s'inclina avec révérence.

- Maître ? Dis-je avec étonnement.

- De par le pacte conclu par le passé je suis votre servante, je me dois de vous protéger ainsi que de surveiller mon frère Ifrit. Nous avons conclu ce pacte avec notre ancien maître, qui vous a légué ses armes. Il vous faudra à l'occasion reconclure de nouveaux pactes, pour ce qui est de moi je suis, si vous êtes d'accord, de conserver les termes déjà conclus

    Je vis qu'elle rougit légèrement pendant qu'elle m'expliquait.

- Je le suis ... mais où sommes nous ? Demandais-je.

- Nous sommes chez moi, dans l'astral, c'est ici que je vis et régénère mes pouvoir Maître, je vous ai emmené ici afin que vous vous reposiez suite au coups que vous avez reçus, mais faîtes comme chez vous.

musique d'ambiance:
 

    D'un geste elle fit disparaitre le voile sombre autour de nous et je me retrouvai au milieu d'une petite île fleurie entouré d'un petit lac gelé, des arbres entouraient l'ilot et formaient comme une barrière naturel autour de l'île, j'étais ébahi la beauté des lieux, une très légère brise soufflait, je marchais dans le champ de fleurs difficilement du fait de la douleur et m'appuyais sur la barrière et regarda sur l'horizon, je vis passer une créature volante au loin, je plissai les yeux pour mieux voir, je vis que la créature poursuivait une autre que je reconnus tout de suite, c'était un Astreux.

- Mais c'est Faërie la bas ...

    J'eus à peine le temps de finir ma phrase qu'elle attrapa sa proie et disparue.

- Il va falloir que je discute avec Murasaki moi. fis-je en me grattant la tête.

L'ile:
 

    Je m’apprêtais à poser une autre question à Shiva lorsque je sentis quelque chose tirer sur le bas de nom pantalon, je me retournais pour voir qu'est ce qui avait fait ça et je vis un petit dragon qui recula surpris et qui alla se réfugier dernière les jambes de Shiva.

- Qu'est ce que ? fis-je d'un air surpris.

    Shiva ricana suite à ma réaction ainsi que celle du dragon, elle s'accroupit et fit comprendre au dragon qu'il pouvait sortir de sa "cachette" en le poussant doucement avec ses mains.

- C'est Nheïa. C'est une petite dragonne que j'ai recueillie, elle s'était perdue dans l'astral, je ne voulais pas laisser cette petite créature perdue seule au milieu de cette immensité.

    Je m'assis en tailleur dans l'herbe, dos contre la barrière, et tendis la main vers la dragonne, une douleur me brula le torse, mais je restai dans cette position en attendant qu'elle s'approche.

    Elle avançait doucement vers moi d'un air méfiant tout en humant l'air, elle se retournait de temps à autre vers sa maîtresse qui lui faisait signe d'y aller tout en rigolant, Nheïa arriva près de ma main, elle la renifla doucement puis se frotta contre, sa fourrure était toute douce et d'un blanc parfait, ses cornes, ses pattes ainsi que le bout de sa queue ressemblaient à du cristal, ses ailes étaient semblables à des ailes de griphon.

Spoiler:
 

    Je commençais à lui gratter la tête, puis sous le menton, elle avait l'air d'apprécier. Shiva qui était venue près de nous entre temps s'était assise près de moi et se mit à caresser le dos de la dragonne.

- Et pourquoi Squall vous a envoyée à moi ? dis-je tout en continuant à cajoler la créature qui s'était installé en boule entre Shiva et moi

- Je n'en ai aucune idée maître, et je suis vraiment désolé, tout ce que je sais c'est que vous devez trouver et demander l'aide des primordiaux pour qu'ils vous accompagnent, afin de sauver les différents univers d'où ils sont issus, le souci c'est que certains d'entre n'approuvent pas cette décision dont Odin qui est farouchement contre, mais ce n'est pas lui qui ne veut absolument pas en venir à cette solution. La seule personne que je "connaisse" et qui pourrai répondre à vos questions c'est Ramuh ... Malheureusement il a disparu comme les autres.

- D'autre primordiaux n'approuvaient pas cette décision ?

- Oui, mais à part Odin je ne sais pas qui d'autre !

Je m'adossai contre l'arbre et fermai les yeux, je sentis Nheïa poser sa tête sur la jambe et pousser un petit grognement, j'eus un petit sourire et je mis ma mains sa tête et commençai à la grattouiller, j'eus l'impression de l'entendre ronronner comme un chat, puis je m'endormis d'épuisement.

[Corrigé par Coralie Brocoli, correctrice orthographique sayenne]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 20
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Re: Ne frustrez jamais un primordial, c'est mauvais pour la santé ! Sam 15 Nov - 15:27

    Je me réveillais dans ma chambre, j'étais dans mon lit, ma tête tournait, est ce que j'avais rêvé de tout ça ? Je voulu me lever mais j'étais bloqué, c'est comme si mon édredon pesait des tonnes ....

- Édredon ? Mais j'ai pas d'édredon moi !

    Je relevais ma tête et vis Nheïa allongé sur moi qui me regardais avec ses deux grands yeux et j'eus le droit à une grande léchouille sur la joue en guise de bonjour.

- Nheïa tu peut descendre s'il te plait, je suis bloqué la.

    Elle me relança une seconde léchouille sur mon autre joue et descendit du lit toute contente, je me leva lentement car mes "blessures" me faisait encore souffrir, je m'assis sur le bord de mon lit c'est la que je m’aperçut que je n'était plus habillé dans la tenue habituelle mais dans mon pyjama.

ATTENTION DANGER NE PAS OUVRIR SOUS PEINE DE CRISES DE FOU RIRE ( tester et approuvé pas yoshino):
 

- Pourquoi je suis en ....... Ne pas chercher.

    Je me leva et rentra dans ma salle de bain et verrouilla la porte, je prit une douche vite fait histoire de me relaxer un peut, une fois terminé je prit mes affaires et m'habilla, je jeta un œil sur ma blessure au torse, je pense qu'elle ne s’effacera jamais complètement, une fois terminé de me changer je sorti de la salle de bain, Nheïa s'était installé tranquillement dans mon fauteuil et somnolait paisiblement, je vis Shiva sortir de ma petite cuisine et arriver avec un plateau, elle fit apparaitre avec sa magie une table deux fauteuils ainsi qu'une cheminé entièrement constitué de glace puis un feu apparu au centre du foyer de la cheminée, elle déposa le plateau sur la table basse et m'invita à m'installer dans un des fauteuils.

Spoiler:
 

    Bouche bée je m'installa dans un des fauteuils qui étais contrairement à ce que je m'attendais très moelleux et confortable, je regarda le brasier dans la cheminée, c'était bel et bien un vrais feu je pouvais ressentir la chaleur se diffuser dans la pièce mais ce qui me surprit c'est que la glace ne fondait pas et n'était même pas froide d’ailleurs si je fermais les yeux j'aurais pu me croire dans un réel fauteuil en cuir.

    Shiva me tendis une tasse, je humais le parfum du liquide qu'il contenait et reconnu la bonne odeur d'un bon café bien chaud. Nheïa nous voyant installés dans nos fauteuils se leva, elle s'assit devant moi, je tendis ma main et lui gratta sa tête, elle se mit en position de saut et bondit sur moi, j'eus un mouvement de recul sur le coup, mais je la vit rétrécir pendant son saut jusqu'à ce qu'elle atteigne la taille d'un chat. Nheïa fit deux trois tours sur mes genoux et s'installa en boule, je continua de la caresser une fois qu'elle s'est installée.

- Dit moi Shiva, comment se fait il que je n'ai jamais remarqué votre présence depuis tout ce temps ?

- Je pense que c'est parce que vous n'aviez tout simplement pas conscience de notre existence maitre, ce n'est que suite à vos recherches que vous avez prit conscience que nous existions.

- Tien au fait un certain M. Galor Goldwin est passé et ma laisser ceci pour vous Maitre, il ma dit que c'était un "Senzu" et que vous connaissiez ce que c'était. Me dit elle en me tendant le haricot.

Je connais ça oui mais delà à penser que ça existait j'en était très loin ça provient d'un mangas quand même ... je croit qu'il va falloir que je voit le monde d'une autre manière moi maintenant, il manquerait plus que je rencontre un Sayen moi.

- Mais comment il fait ? Et qu'est ce qu'il fait avec un "Senzu" ?

Je me pencha et prit le haricot et l'avala directement, l'effet était impressionnant en effet à peine je l'ai avalé que ma faim disparu et absolument toutes mes douleur disparurent, je jeta un oeil à mon torse mais la cicatrice était toujours la.

- Il faudra que je pense à le remercier à l'occasion. Mais au fait tu sait pourquoi je me suis retrouver dans cet état ?

- Pense que c'est en parti de ma faut Maitre, ce doit être mon frère qui vous à affligé cela, et mon rôle était de le surveiller ainsi que de vous protèger. Dit elle d'une mine triste. Je suis prête à recevoir ma punition maitre.

- Punition ? mais de quoi parle tu ?

- Si notre maitre estime que le pacte n'a pas été respecté ou qu'il à été outre passé, vous êtes en droit de nous punir et d’inhiber nos pouvoirs jusqu’à ce que vous ayez de nouveau besoin de nous.

Sa voix était tremblante, mais pas de peur ou de tristesse mais plutôt de rage, je vis ses mains se crisper autour de sa tasse et aussitôt son contenu se geler instantanément.

- Je ne punirais personne Shiva, ce qui m'arrive est aussi en parti de ma faute, c'est moi qui n'ai pas fait attention à vous non plus, mais je crois que une autre personne à besoin de quelque remontrance quand même.

Je prit Nheïa dans mes bras et me leva pour la reposé dans le fauteuil, je m'étira et regarda Shiva, elle avait repris sa forme "Shibi" et affichait un grand sourire, visiblement elle était prête et motivé, je me dirigea vers la porte de ma chambre et prit ma veste et la revêtie, j’ouvris ma porte et sorti, je senti quelque chose sur mon épaule, je vis Nheïa accroché à ma veste avec ses pattes avant.

- Tu veut venir avec nous ?

Elle lâcha un petit grognement en guise d’approbation, puis je ferma ma porte et parti en direction du dojo de Ophélie.
[HRP] Suite stade boufbowl [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Ne frustrez jamais un primordial, c'est mauvais pour la santé !

Revenir en haut Aller en bas

Ne frustrez jamais un primordial, c'est mauvais pour la santé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'alcool c'est mauvais pour la santé !
» Les fromages mauvais pour la santé selon l'europe
» Le manque de fer, c'est mauvais pour la santé ! L'excès également, on dirait.
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leonidas World :: Dortoir des Garçons Dzéta :: Lionheart Siquall-